7 astuces pour faire manger un enfant difficile

© Morning-femina.fr - 7 astuces pour faire manger un enfant difficile

Consulter Masquer le sommaire

Les repas des enfants à bas âge sont généralement source de tension avec les parents, la plupart  développe une attitude capricieuse face à la nourriture. Il n’en faut pas plus pour inquiéter les parents qui souhaitent voir leurs enfants en forme et bien nourris. Alors, si vous êtes parents d’un enfant qui n’aime pas manger, découvrez 7 astuces pour le pousser à le faire naturellement.

Faire manger enfant

1.  Ne vous découragez surtout pas

Il faut dire qu’il est plutôt courant qu’un enfant n’aime pas un aliment qu’il vient à peine de goûter. C’est même une attitude normale, en général. En effet, 10 fois c’est le nombre de tentatives moyennes pour qu’un enfant aime ou pas un nouvel aliment. En clair, si vous êtes parents, vous ne devez donc pas vous décourager lors des premiers refus, ce sont juste des caprices. Au bout de plusieurs tentatives, il finit par aimer. Vous pouvez également lui proposer un repas composé en même temps d’aliments qu’il n’aime pas et de celui dont il raffole. Par ailleurs, soyez patient, car leurs goûts évoluent généralement selon le temps et les situations.

À lire Céline Dion : le documentaire poignant retraçant sa vie et sa carrière sera disponible en exclusivité sur une seule plateforme

2.  Proposez différents aliments nutritifs

Donnez la possibilité à votre enfant (quand vous en avez les moyens) d’avoir le choix entre plusieurs aliments nutritifs. Cette astuce va l’amener à se créer une routine alimentaire et de développer lui-même ses propres préférences. Il mangera mieux ainsi. Alors, proposez-lui :

  • Les céréales, racines, tubercules et plantains
  • Les légumineuses (haricots, pois, lentilles), noix et graines
  • Les produits laitiers (lait, yaourt, fromage)
  • La viande, le poisson, la volaille
  • Les œufs
  • Les fruits et légumes riches en vitamine A
  • Les autres fruits et légumes

3.  Travaillez en équipe

Les enfants en bas âge adorent quand ils sont concernés par la création et la préparation des repas. Ainsi, ils mangent avec enthousiasme et appétit. S’ils vous accompagnent au marché, participent au choix des légumes, des fruits et des aliments qui constitueront le repas, ils mangeront avec plaisir. Poussez-les à donner leurs avis sur les textures, les couleurs, les odeurs et les goûts, afin de développer leur appétence. Impliquez-les avec de petites tâches pendant la préparation, ils auront envie de goûter au résultat final.

4.  Faites confiance à son estomac

L’une des erreurs à ne pas commettre, c’est de forcer votre enfant à terminer un repas ou à manger un aliment qu’il n’aime pas. Ne vous inquiétez pas s’il mange peu, car ce n’est peut-être que le résultat des envies de son estomac. Evitez de lui donner d’autres aliments peu nutritifs pour compenser. En fait, apprenez-lui à manger quand il a faim et à écouter son estomac.

5.  Proposez-lui de petites portions

Les enfants disposent d’un estomac bien plus petit que celui des adultes. Alors, donnez à votre enfant des petites portions de nourriture, vous pourrez en rajouter si jamais il termine et en fait la demande. Assurez-vous de proposer à votre enfant une quantité d’aliments nutritifs adaptée à son âge et félicitez-le lorsqu’il mange, même un tout petit peu. La plupart des enfants mangent mieux quand la quantité de nourriture est petite.

À lire CAF : le montant de l’Allocation de Rentrée Scolaire change en 2024, combien allez-vous percevoir ?

6.  La nourriture ne doit pas être une récompense

Qui n’a pas encore proposé une friandise à son enfant après une prouesse ? Eh bien, ce n’est pas une bonne action, car ça développe en lui des habitudes alimentaires malsaines quand il sera plus grand. Il existe plusieurs récompenses plus ludiques et moins dangereuses, comme un jeu en famille, une promenade ou un cadeau particulier.

7.  Donnez le bon exemple

Aux yeux des enfants, leurs parents sont des modèles. Alors, assurez-vous de montrer le bon exemple. Votre enfant mangera mieux les aliments qu’il vous voit manger. Asseyez-vous avec lui pour manger et parlez-lui des délicieux aliments qui composent votre assiette. Votre enfant aura plus de chances de développer sa curiosité pour de nouveaux goûts si vous l’accompagnez dans cette voie !

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :