AAH : Une aide revalorisée, voici le montant que vous allez recevoir désormais!

Les personnes en situation de handicap reçoivent une subvention de la part de la CAF et de la MSA. Cette dernière est connue sous le nom d’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH).

© Morning-femina.fr - AAH : Une aide revalorisée, voici le montant que vous allez recevoir désormais!

Consulter Masquer le sommaire

Il est important de noter que celle-ci fait partie des 10 minima sociaux. Elle est soumise à des critères d’incapacité, de ressources, de résidence et d’âge. Elle vient d’être revalorisée et voici ce que vous pourrez désormais recevoir si vous avez ce statut.

C’est quoi l’AAH ?

 Il s’agit tout simplement d’une aide octroyée par les CAF et la Mutualité sociale agricole. Cette dernière a été instaurée par la loi du 11 février 2005. Il s’agit donc d’une décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées. C’est une subvention qui est accordée aux personnes en situation de handicap. Ceci leur permet de bénéficier d’un revenu minimum fixe. Il est tout de même important de noter qu’elle obéit à certaines conditions d’attributions comme plusieurs autres aides en France.

Qui peut réclamer l’AAH ?

Pour profiter de cette aide réservée aux personnes en situation de handicap, il faut remplir certains critères. Il s’agit premièrement d’avoir un taux d’incapacité permanente supérieure ou égale à 80%. De plus, votre taux d’incapacité permanente doit obligatoirement être situé entre 50 et moins de 79 %.

Par ailleurs, il doit avoir une restriction reconnue substantielle et durable vous permettant d’avoir accès à l’emploi reconnu par la CDAPH. En effet c’est la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées qui fixe le taux d’incapacité.

À lire CAF : les aides ne seront pas versées début mai, voici la date à laquelle vous toucherez vos allocations ce mois-ci

Cette dernière le fait en fonction d’un barème qui évalue les déficiences et incapacités des personnes ayant ce statut. Ces individus doivent obligatoirement avoir des difficultés importantes pour être capables d’accéder ou alors de se maintenir dans un emploi en milieu ordinaire. D’un côté, ces difficultés doivent être en lien avec le handicap et régulières pendant au moins une année.

Quelles conditions pour percevoir l’AAH ?

C’est à la CAF et à la MSA d’étudier les conditions d’obtention et d’autres conditions administratives. Parmi les conditions fixées par ces organismes, vous devez premièrement avoir une résidence permanente et régulière en territoire français.

Dans le cas où vous êtes originaire du continent européen ou d’un autre pays étranger, vous devez avoir habité en France depuis plus de 3 mois. Par ailleurs, vous devez avoir plus de 20 ans ou alors plus de 16 ans lorsque vous n’êtes pas en charge dans le cadre des prestations familiales.

Il est aussi importer de signaler que vos prestations ne doivent pas être au-dessus d’un plafond annuel de 12 fois le montant mensuel de l’AAH. Sachez que ce point est uniquement valable pour les personnes seules, car les couples font objet d’une augmentation et pour les individus ayant des enfants à charge.

À lire CAF : le gouvernement change les règles d’attribution. Comment savoir si vous continuerez à en bénéficier ?

Si vos revenus sont inférieurs au montant maximal de l’AAH, le montant va faire l’objet d’un calcul en fonction des revenus du foyer. Le montant de cette subvention a été revalorisé à 956,65 euros maxi. Les personnes qui n’ont aucun revenu peuvent donc percevoir la globalité.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :