Beauté : faut-il assumer ses vergetures ? Les femmes témoignent

© Morning-femina.fr - Beauté : faut-il assumer ses vergetures ? Les femmes témoignent

Consulter Masquer le sommaire

Les vergetures, ces marques, qui apparaissent sur le corps, ont longtemps été rejetées comme signe de beauté. Comment accepter et aimer les vergetures comme faisant partie intégrante de notre corps ? Retrouvez dans la suite de cet article, les réponses de deux femmes interrogées à ce sujet.

Vergetures femme

Les causes des vergetures

Les vergetures sont des petites fissures semblables à des cicatrices molles formées sur une peau. Elles sont très fréquentes et on les trouve surtout sur l’abdomen, les fesses et le haut des cuisses. Les vergetures sont causées par une augmentation soudaine et involontaire de la taille des muscles qui recouvrent la peau. Cependant, elles peuvent également apparaître lors d’un exercice intense (comme la musculation ou un marathon) ou comme un effet secondaire de certains médicaments, ou dans toute autre situation qui affecte le derme, la couche de la peau. Ces cicatrices rouges violacées ou blanchâtres sont souvent mal aimées par leur porteur.

À lire Fréquence d’application de la crème solaire en été : les conseils d’une experte

Comment accepter consciemment ses vergetures ?

Si plusieurs porteuses de vergetures ont encore du mal à mettre en valeur leur cicatrice, d’autres en sont arrivées. Il s’agit de Gaëlle (22 ans) et de Sarah-Yasmina (31 ans) interrogées par le magazine Femme Actuelle. Elles racontent notamment comment elles en sont arrivées à aimer et ne plus dissimuler leur vergeture. Selon les histoires des deux femmes, les débuts n’ont pas du tout été faciles. « Elles étaient tellement visibles que j’avais l’impression qu’on m’avait brûlé la peau. Après ma grossesse, j’ai fait une dépression et mes vergetures jouaient un grand rôle là-dedans » raconte Sarah-Yasmina. Quant à Gaëlle, elle voulait toujours les dissimuler : « J’avais honte d’être en maillot de bain ou en short, car je pensais être la seule à en avoir ». Le regard des autres rendant la tâche encore plus compliquée, Sarah-Yasmina ajoute : « Une fois à la plage, des enfants ont déjà dit « regarde maman, le ventre de la dame, il est bizarre ». Après plusieurs années d’efforts, les deux femmes ont fini par aimer leur vergeture. Gaëlle raconte notamment que c’est grâce aux recherches faites sur le sujet qu’elle a pu comprendre que les vergetures étaient naturelles et normales. « Soyez curieuses ! Lisez des témoignages, suivez des femmes qui prônent le « body positive » sur les réseaux. Ça vous fera du bien de savoir que vous n’êtes pas seules » conseille-t-elle aux femmes. Du côté de Sarah-Yasmina, le soulagement est venu grâce à un post sur les réseaux sociaux dans lequel elle exhibait fièrement ses vergetures. Elle en a également profité pour conseiller aux femmes porteuses de vergetures, de les considérer comme des colocataires de leur corps et d’apprendre à cohabiter avec elles.

Comment éviter la propagation des vergetures ?

Il existe plusieurs conseils que vous pouvez utiliser pour éviter la propagation de ces marques. Tout d’abord, évitez les activités physiques intenses lorsque votre peau est étirée. Ensuite, adoptez une alimentation saine et équilibrée. Si vous faites très attention à ce que vous mangez, vous serez moins sujet à une perte de poids excessive et aux vergetures. Il existe également des produits qui peuvent vous aider à minimiser l’apparence des vergetures et à empêcher leur propagation.

Les vergetures sont un signe de croissance et de beauté du corps. Tout comme Gaëlle et Sarah-Yasmina, il est important de comprendre qu’elles font partie de votre parcours et que vous pouvez les accepter avec courage. Les vergetures sont également moins susceptibles d’apparaître si vous avez une alimentation saine et un mode de vie équilibré. Avec la bonne attitude, vous pouvez aimer vos vergetures et célébrer fièrement votre corps.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :