Brigitte Macron ne s’habille qu’avec ses 6 marques françaises avec une exception pour ce créateur fashion

Explorez les choix vestimentaires de Brigitte Macron, qui combine élégance et pragmatisme en privilégiant des marques de luxe françaises. L'article détaille sa collaboration avec Nicolas Ghesquière et son approche responsable de la mode, soulignant comment la première dame utilise son style pour refléter les valeurs de la présidence française.

© Morning-femina.fr - Brigitte Macron ne s’habille qu’avec ses 6 marques françaises avec une exception pour ce créateur fashion

Consulter Masquer le sommaire

Dans une entrevue exclusive, Brigitte Macron, première dame de France, accompagnée de son ami et conseiller stylistique Nicolas Ghesquière, directeur artistique de Louis Vuitton, dévoile les coulisses de son choix vestimentaire. Au-delà d’une simple conversation sur la mode, cette rencontre révèle les préférences stylistiques d’une des figures les plus scrutées de la République.

Un style guidé par une vision partagée

La complicité entre Brigitte Macron et Nicolas Ghesquière ne date pas d’hier. Dès l’avènement de la présidence Macron, la première dame a fait appel à Ghesquière pour peaufiner son image durant le quinquennat. Ce choix n’est pas anodin ; il symbolise une alliance entre la tradition et l’innovation, deux valeurs que la première dame tient à refléter à travers sa garde-robe.

Cette collaboration souligne un point crucial : le style de Brigitte Macron n’est pas seulement un moyen d’affirmation personnelle, mais également un vecteur de communication politique. Chacune de ses apparitions est pensée pour projeter une image de modernité et d’accessibilité, tout en restant ancrée dans un cadre résolument haut de gamme.

À lire Festival de Cannes 2024 : Adriana Karembeu marque les esprits et affirme son statut d’icône de la mode en arrivant sur la Croisette !

Outre Louis Vuitton, l’épouse du président français n’hésite pas à diversifier ses références. Elle confie ainsi porter les œuvres de créateurs français reconnus tels qu’Olivier Rousteing pour Balmain, Virginie Viard chez Chanel, Jean-Claude Jitrois, et Barbara Bui. Ces choix ne sont pas laissés au hasard. Chaque créateur est choisi pour son aptitude à encapsuler un certain aspect de la culture et de l’élégance française, tout en apportant une touche de modernité et de fraîcheur.

Un luxe accessible sur fond de responsabilité

La première dame insiste sur un point essentiel : malgré l’aura de luxe qui entoure ses tenues, elle ne bénéficie d’aucun budget officiel pour sa garde-robe. Les vêtements qu’elle arbore sont soit achetés personnellement, soit prêtés par les maisons de couture pour les occasions officielles. Ce détail n’est pas négligeable, car il reflète un souci de responsabilité et d’indépendance.

Dans ses choix, Brigitte Macron mélange également les influences, en optant parfois pour des créations d’Elie Saab, célèbre maison libanaise. Cette ouverture vers des marques non françaises est représentative de son approche inclusive de la mode, cherchant toujours à allier le prestige au pragmatisme.

À travers ces choix, la première dame de France construit un pont entre les traditions couturières françaises et les nécessités d’un monde globalisé, tout en conservant une cohérence qui honore sa position. L’élégance de Brigitte Macron, au-delà de sa dimension esthétique, devient alors un véritable outil diplomatique et un symbole de la richesse culturelle française.

À lire Musique : Patrick Monahan laisse un message poignant à Charlie Colin, bassiste fondateur du groupe Train après son décès  

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :