Casino : l’enseigne gonfle ses prix le dimanche

© Morning-femina.fr - Casino : l’enseigne gonfle ses prix le dimanche

Consulter Masquer le sommaire

On a récemment appris que l’enseigne Casino a avoué avoir eu recours à des pratiques de hausses de tarifs pendant certains jours, notamment le dimanche. La nouvelle a sonné comme un tollé général ! L’enseigne a toutefois laissé entendre qu’elle avait abandonné ce type de pratique. Il faut dire que de nombreux consommateurs ont accueilli la nouvelle avec énormément de colère et le sentiment d’avoir été dupé. 

casino

Des hausses de 15% en moyenne

C’est une révélation qui fait grand bruit depuis quelque temps dans le secteur de la grande distribution : le groupe Casino pratique une hausse des prix dans ses enseignes le dimanche. En effet, l’information a été rendue publique par Olivier Dauvers, journaliste spécialisé dans la grande distribution. Concrètement, pour mieux comprendre cette pratique d’un autre genre, c’est simple. Sachez juste que le prix de votre fromage ou de votre charcuterie varie suivant les moments de la semaine. 

À lire Aides sociales : voici le montant astronomique qu’il est possible de toucher sans travailler en France

Le dimanche particulièrement ils sont plus chers, alors que les quantités et les équivalences sont restées les mêmes. Cette pratique, très répandue dans le domaine des transports, passe beaucoup moins bien dans la grande distribution. Surtout dans cette période difficile pour le pouvoir d’achat. Ainsi, en plein période où l’inflation dicte sa loi, où de nombreux français peinent à joindre les deux bouts, l’enseigne décide de faire du chiffre sur le dos de ses clients. Le pire c’est que c’est fait d’une façon que l’on pourrait considérer comme peu morale. 

Selon Olivier Dauvers, les prix de l’enseigne Casino fluctuent de 15% en moyenne. Le journaliste tient cette donnée de ses observations et analyses minutieuses sur les augmentations des prix de différentes grandes surfaces. Il faut noter que l’ensemble des produits sont en hausse, pas uniquement ceux des grandes marques bien connues des Français. En clair, aucun produit n’échappe à cette augmentation de prix. Par exemple, dans un magasin d’Angers plus de 6 produits sur 10 subissent une augmentation le dimanche.  Tenez par exemple, la Danette à la pistache prend 36% de hausse entre le samedi soir et le dimanche matin. 21% pour les tartelettes à la fraise de la marque Casino ou encore 17% pour le Mr Propre. Toutes ces hausses sont faites sans que le grand public ne soit au courant. Et le moins que l’on puisse dire c’est que la pratique est très peu correcte.

Casino assure avoir arrêté la pratique

Le grabuge causé par cette information a poussé l’enseigne Casino à clarifier la situation, en tentant de se défendre. D’une part, il assume avoir pratiqué ce système de prix dynamiques. Pour la marque, ces hausses visaient uniquement à faire également payer aux consommateurs l’ouverture des magasins le dimanche, car l’enseigne assure ne pas pouvoir s’en charger seule. Alors, si le client veut profiter de ses produits le dimanche, il doit également accepter de payer ses courses un peu plus chères. Une certaine contrepartie, en quelque sorte. 

L’enseigne continue en affirmant que cette pratique était une expérimentation que le groupe a lancée depuis plusieurs semaines, rassurant de ce qu’elle avait pris les dispositions qu’elle soit immédiatement stoppée !

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :