Ces hommes et femmes politiques qui ont posé dans Playboy

© Morning-femina.fr - Ces hommes et femmes politiques qui ont posé dans Playboy

Consulter Masquer le sommaire

Marlène Schiappa qui est la secrétaire d’État auprès de la Première ministre va apparaître en Une du magazine Playboy. Ce qui n’est pas du goût de tous les Français, car certains pensent qu’une personne de son rang ne devrait pas poser pour un magazine érotique. Cependant, vous allez être surpris de savoir qu’elle n’est pas la seule personnalité politique à avoir posé pour Playboy. Voici quelques-unes d’entre elles.

Jimmy Carter

En été 1976, Jimmy Carter va faire une interview pour le magazine Playboy en pleine campagne électorale. Ce geste aurait d’ailleurs pu lui coûter très cher. Il faut noter qu’il est gouverneur de la Géorgie en cette période et candidat à la fonction suprême. S’il a accepté cet interview, c’est parce qu’il était encore peu familier des Américains. De plus, il tenait à rompre avec l’image d’homme de foi qui le caractérise en ce moment. 

Voulant jouer la carte de la transparence, il va évoquer pêle-mêle son rapport à Dieu, à la sexualité et aux femmes. Les Américains qui attendent un certain sens moral de la part de ses responsables politiques vont être surpris du choix éditorial de ce candidat. La conséquence directe, c’est qu’il va perdre son avance dans les sondages. Il va avoir l’occasion de s’en repentir à l’occasion du second débat qui l’oppose à Gerald Ford. Ce qui va lui permettre d’être finalement élu à quelques points d’avance.

À lire Les 12 Coups De Midi (TF1) : le nouveau millionnaire Emilien ne souhaite rien offrir à sa compagne Jessica

Pierrette Le Pen

Le 10 juin 1987, Pierrette Le Pen qui est l’ex-épouse de Jean-Marie Le Pen va prendre une pose pour Playboy. Elle porte une tenue de soubrette au décolleté saillant. Le couple qui est en pleine procédure de divorce va se livrer à une importante guerre médiatique parce que le fondateur du Front national va lui refuser sa pension alimentaire. Pour répondre à son ex-mari, la femme accepte poser pour ce magazine érotique. Le titre de la revue de charme est d’ailleurs provocateur : « Elle montre tout ! ».

Cette opération va longuement marque sa famille et particulière sa fille Marine qui va rompre les ponts avec elle pendant quinze ans. En effet, le geste sera vu comme un affront politique contre son mari qui est candidat à l’élection présidentielle. Il faut d’ailleurs noter que Pierrette Le Pen va empocher près de 400 000 francs pour cette collaboration. C’est peu après cela que le divorce du couple sera prononcé.

Donald Trump

Donald Trump va également apparaître dans le magazine Playboy alors qu’il est encore homme d’affaires. Il avait les mains dans poches et habillé de smoking dépouillé de veste aux côtés de la Playmate Brandi Brandt. C’était précisément en mars 1990. Cette Une va faire couler beaucoup d’encre aux USA. En effet, les habitants de cette partie du monde ont aperçu cette pose comme une moquerie contre tout le pays. 

Il est toutefois important de noter qu’interroger à cette période Donald Trump signalait que l’idée de devenir président ne lui passait pas par la tête. Ce qui sera très vite démenti par la suite, car il présentera sa candidature quelques années plus tard. Le fils du fondateur de Playboy qui est Cooper Hefner va d’ailleurs regretter le fait que la revue ait accepté de collaborer avec Trump sans avoir une idée de son programme politique.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :