Cholestérol: quelles huiles ne surtout pas consommer? la réponse de ce cardiologue spécialisé

L’excès de cholestérol est un phénomène qui touche une bonne partie de la population en France aujourd’hui.

© Morning-femina.fr - Cholestérol: quelles huiles ne surtout pas consommer? la réponse de ce cardiologue spécialisé

Consulter Masquer le sommaire

Selon les experts, c’est un fléau qui est intimement lié à une mauvaise alimentation. Un cardiologue américain dit tout sur les meilleures huiles à utiliser pour éviter les complications issues de l’excès de cholestérol.

Alimentation et mauvais cholestérol

Selon le site Vidal, près de 12 millions de Français seraient concernés par le problème d’excès de cholestérol. Les spécialistes de la santé soutiennent que l’alimentation tient une place très importante dans l’augmentation du taux de cholestérol dans le sang.

Par ailleurs, il faut signaler que l’excès de cholestérol n’est pas une pathologie, mais plutôt un facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

À lire Lidl rappelle ce produit apéritif très populaire vendu partout en France

En effet, un taux important du mauvais cholestérol dans le sang favorise la formation de dépôts au niveau de la paroi des artères. Ce qui implique une diminution de leur élasticité et une augmentation de leur diamètre. Ainsi, les risques d’AVC, d’infarctus et d’artérite sont augmentés.

C’est pourquoi les cardiologues recommandent de surveiller son régime alimentaire afin de contrôler le taux de mauvais cholestérol dans le sang.

Lors d’une interview accordée à Femme actuelle, Nathalie Ballesteros qui est pharmacienne et naturopathe conseille sur les aliments à privilégier dans ce cadre. Il s’agit particulièrement des fruits et légumes riches en antioxydants, du poisson gras, de la viande maigre, des noix et des noisettes.

Les bonnes huiles pour contrôler le taux de mauvais cholestérol

Il est généralement très facile de se perdre entre les multiples huiles de cuisson présentes dans les commerces. Raison pour laquelle le docteur Regis Fernandes qui est un cardiologue américain vous propose les huiles à choisir pour éviter l’excès du cholestérol.

À lire Ces légumes que les français adorent provoquent ballonnements et dérangements intestinaux. Comment continuer à en manger ?

Non aux huiles saturées

Pour réduire le taux de mauvais cholestérol, ce cardiologue conseille d’éviter les huiles saturées. Il dit d’ailleurs : « La consommation de graisses saturées est directement liée au taux de cholestérol dans le sang ». Ou encore « Plus la consommation de graisses saturées est importante, plus le taux de cholestérol dans le sang est élevé ». Pensez donc à réduire la cuisson avec l’huile de palme ou l’huile de coco.

Oui aux huiles insaturées

Selon le cardiologue : « Il existe deux types de graisses insaturées qui sont considérées comme des graisses saines : les graisses polyinsaturées et les graisses monoinsaturées ». Il expliquera que ces deux types de graisses sont bonnes parce qu’elles n’augmentent pas le taux de mauvais cholestérol dans le sang.

Voilà pourquoi il recommande de cuisiner avec l’huile d’olive, l’huile de soja, l’huile d’avocat ou l’huile végétale. Non seulement ces dernières sont saines, elles permettent également de conserver le goût naturel de vos aliments. Celles-ci permettent de faire des fritures, des salades, des desserts et même des sauces.

C’est sans aucun doute la meilleure manière d’éviter le risque des maladies cardiovasculaires qui touchent un grand nombre de personnes en France aujourd’hui. Certes, ces huiles peuvent parfois être plus chères que d’autres, mais cela témoigne justement de leurs vertus. N’oubliez surtout pas que la santé n’a pas de prix.

À lire Docteur Jimmy Mohamed: son unique conseil pour vivre plus longtemps

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :