Clap de fin pour TPMP : les déclarations foudroyantes de la ministre de la Culture !

© Morning-femina.fr - Clap de fin pour TPMP : les déclarations foudroyantes de la ministre de la Culture !

Consulter Masquer le sommaire

Le 9 février dernier, C8, chaîne du groupe Canal+ avait été sanctionnée à payer une amende de 3,5 millions d’euros, pour les insultes subies par le député Louis Boyard lors d’une émission de TPMP. Aujourd’hui, on se dirige tout droit vers un nouveau coup dur pour la chaîne, après des propos foudroyants de la ministre de la culture.

TPMP Bis

Cyril Hanouna une fois de plus épinglé !

Il est de notoriété publique que Touche Pas à Mon Poste (TPMP), présentée par le célèbre animateur Cyril Hanouna, est constamment au cœur de l’actualité. En effet, l’émission est connue pour ses nombreux dérapages et parfois pour des déclarations sans filtre. La dernière en date est celle du présentateur et producteur, Cyril Hanouna, qui s’en était violemment pris à France Télévision, arguant que le groupe recevait des milliards d’euros de la part de l’exécutif. 

À lire TPMP censurée : C8 dévoile un changement majeur qui déstabilise Cyril Hanouna

Cyril Hanouna hausse le ton contre le gouvernement

Selon Cyril Hanouna, c’est « hallucinant », parlant de la subvention accordée par l’Etat au média du service public. L’animateur de TPMP n’est pas allé du dos de la cuillère, se montrant ahuri : « Vous aviez une idée de l’argent que l’Etat remet à France Télévisions chaque année ? Dans les alentours de 3 milliards 800 millions d’euros », avait-il déclaré dans l’une de ses émissions diffusée en début d’année. Cyril Hanouna est même allé plus loin, en précisant sa pensée : « Chaque année, on donne 4 milliards, sans compter les campagnes publicitaires. Avec une telle somme, on peut également acheter des voitures pour les policiers et réaliser des infrastructures publiques ». Il faut dire que cette sortie a sonné comme un tollé dans le milieu des journalistes du service public, suscitant de nombreuses réactions. Emmanuel Barré a même tenu à répondre à l’animateur dans sa chronique, une sortie aussi violente que celle de Baba !

La ministre de la Culture contre-attaque !

Alors qu’elle est longtemps restée silencieuse face à cette polémique, la ministre de la culture a finalement réagi. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle s’est montrée intransigeante. Au micro de France Inter, la ministre a tenu a souligné que les propos de Cyril Hanouna étaient intolérables, soulignant la nécessité du service public : « Sans le service public, nous n’aurions pas accès à autant d’émissions éducatives et de documentaires enrichissants. Sans le service public, il y aurait moins de créations françaises », a-t-elle lancé. Une prise de parole sans réserve de Rima Abdul Malak, qui va aller plus loin : « Il y a des responsabilités à assumer. L’Arcom a déjà agi à plusieurs reprises depuis 4 ans. Mais combien de fois pourra-t-elle intervenir ? A quel niveau les obligations ne sont-elles pas remplies ? C’est la mission de l’Arcom ». Une déclaration de la ministre qui sonne comme un rappel à l’ordre vis-à-vis de l’animateur qui est depuis un moment au centre de l’actualité. Vivement que les choses rentrent dans l’ordre et que les deux parties fument le calumet de la paix !

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :