Comment bien préparer votre chien au froid et à l’hiver

© Morning-femina.fr - Comment bien préparer votre chien au froid et à l’hiver

Consulter Masquer le sommaire

L’hiver est là avec son lot de contraintes. Comme les humains, les chiens vivent difficilement cette période de l’année. Alors, pour leurs maîtres, il est question de prendre des mesures particulières pour leur permettre d’être parés à affronter les basses températures. Hélène Gateau, vétérinaire, nous donne la marche à suivre dans un entretien.

animaux compagnie

Question : Le chien doit-il dormir et rester dehors même en hiver ?

Hélène Gateau : « Cela dépend du type de chien. Ceux qui sont habitués à vivre à l’intérieur toute l’année supporteront moins de rester longtemps dehors car ils n’ont pas un pelage adapté, leur température corporelle ne s’est pas adaptée progressivement à la baisse de températures. En revanche, un chien qui vit dehors s’adapte mieux au froid. Son pelage change progressivement, il produit une couche de graisse donc il peut continuer à vivre dehors pendant l’hiver. Il y a tout de même une condition à respecter, il faut qu’il ait une niche, un endroit pour s’abriter, qu’il soit bien équipé avec des plaids pour son confort, bien protégé du vent, isolé du froid du sol et dans lequel le chien puisse avoir un minimum de chaleur ».

À lire Whoppah : meublez et décorez votre intérieur avec le Vinted de la déco désign, la plateforme hollandaise qui connaît un succès dingue

Est-ce que la taille du chien joue sur sa résistance au froid ?

« Oui, les petits chiens, les très jeunes et les vieux seront plus sensibles au froid. Ce ne sont pas des animaux qu’on laisse dehors quand le froid s’installe ».

Il y a des races qui sont plus résistantes ?

« Le labrador, les chiens de chasse, le bouvier bernois… se sont des chiens qui supportent bien le froid à condition qu’ils aient un endroit pour s’abriter du froid. Il ne faut pas non plus hésiter à adapter leur apport calorique, augmenter leur ration parce que lutter contre le froid demande de l’énergie. Aussi, il faut faire appel à son bon sens. Par exemple, quand il fait moins dix degrés on rentre son chien dans le garage s’il n’a pas le droit d’aller dans la maison. Il faut s’adapter parce qu’un chien peut vraiment avoir froid ».

Est-il nécessaire d’adapter les balades ?

« Oui et il faut surtout éviter les moments où ils sont trop stationnaires. C’est bien qu’ils soient toujours en train de marcher, de jouer… si vous passez trop de temps installé au café à une terrasse qui n’est pas chauffée avec votre chien au sol, il peut avoir froid. Dans ces cas-là, c’est un inconfort pour votre animal même si les chiens sont plus résistants au froid que les humains grâce à leur métabolisme et à leur pelage ».

Faut-il habiller un chien ?

« Un chien actif en extérieur, qui se dépense et qui est en bonne santé n’a absolument pas besoin de porter un manteau, une doudoune ou un pull, cela peut même restreindre ses mouvements. Un jeune chien ou un chien de petite taille, un chien qui a le poil très ras, maigre, un chien malade ou vieux peut avoir besoin d’être couvert à l’extérieur ».

À lire Vinted : cette mère de famille contracte une infection contagieuse suite à achat sur le site de seconde main

Quels sont les symptômes d’un chien qui a froid ?

« Un chien qui a froid tremble, ça se voit ».

Si le chien ne veut pas sortir ou qu’il s’arrête durant la balade, faut-il rentrer ou le forcer à continuer ?

« Les chiens préfèrent le froid à la chaleur car ils peuvent se réchauffer mais c’est vrai que si l’animal est vieux ou malade, avec de l’arthrose on va limiter les sorties au strict minimum. On ne va pas le forcer à sortir dans ces cas-là. S’il s’arrête durant la balade on peut le forcer un peu à avancer mais il faut juger au comportement du chien, encore une fois c’est du bon sens ».

Quelle est la température idéale pour un chien ?

« Dans nos intérieurs, ils sont plutôt biens. De toute façon, le chien s’adapte et va rechercher les sources de chaleur par exemple en se dirigeant vers les rayons de soleil quand il tape à la fenêtre ou sur le carrelage quand il fait trop chaud parce que c’est plus frais ».

Si on emmène son chien aux sports d’hiver est-ce qu’il y a des précautions à prendre ?

« Il faut faire attention au temps resté dans la neige, car ils attrapent plus facilement froid en restant longtemps dedans, il faut donc y aller progressivement. A la neige, il faut aussi faire attention aux petits blocs de glaçons qui se forment entre les coussinets et qui peuvent provoquer des gerçures ce qu’on appelle des engelures. Quand on rentre de la balade dans la neige, même si on a l’impression que le chien n’a plus du tout de neige sur les pattes, il faut bien vérifier le dessous. S’il y a de la neige, il suffit de passer de l’eau tiède et d’augmenter progressivement la chaleur jusqu’à ce que ça fonde. Ensuite, il faut éviter que le chien ne mange de la neige parce que cela peut provoquer des vomissements, une gastrite ce qui correspond à une inflammation de l’estomac ».

À lire HPI : le salaire impressionnant d’Audrey Fleurot dévoilé. Combien gagne l’héroïne de la série à succès de TF1 pour chaque épisode ?

Plus généralement, comment bien protéger les coussinets du froid ?

« Il existe des soins à mettre en amont comme de la vaseline à passer sur la truffe ou au niveau des coussinets. Il y a aussi des baumes tannants qu’on peut mettre plusieurs jours avant de se rendre à la neige. Cette protection est plutôt pour les chiens qui vont faire des grosses sorties en montagne, qui vont y rester plusieurs jours. Cela va venir épaissir les coussinets et les rendre plus résistants au froid ».

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :