Couple : les mots à ne surtout pas prononcer lors d’une dispute pour ne pas envenimer la situation

© Morning-femina.fr - Couple : les mots à ne surtout pas prononcer lors d’une dispute pour ne pas envenimer la situation

Consulter Masquer le sommaire

Une dispute dans un couple n’est pas l’occasion de proférer toutes sortes d’insanités ou de mots, au risque d’envenimer la situation. Alors, il y a un certain nombre d’expressions à éviter lors d’une dispute.

Couple dispute

Ces mots sources de tensions

Que de noms d’oiseaux prononcés lors des disputes des couples ! Des mots qui sont parfois la cause d’une séparation et parfois même d’une rupture brutale. En effet, les insultes ont des effets néfastes pour la survie d’un couple, compte tenu de leur caractère rabaissant et dénigrant. Mais, si ces insultes ne sont pas les bienvenues lors d’un échange houleux dans un couple, force est de constater que deux autres expressions peuvent être dévastateurs à ce moment-là. En clair, les deux mots à ne surtout pas prononcer lors d’une dispute sont : « jamais » et « toujours » ! De simples mots direz-vous ? Et pourtant des expressions au combien chargées de sens, car ce sont des extrêmes qui donnent souvent l’impression à l’autre partenaire qu’il est dans un rapport de force défavorable. Alors, pour éviter que les choses ne dégénèrent, optez plutôt pour les termes comme : « parfois », « souvent » et « rarement », plus relatifs et modérés.

À lire Brigitte Lahaie révèle des détails croustillants sur sa romance avec Johnny Hallyday

Des petits mots à éviter pour le bien de votre couple

Si votre intention n’est pas de rendre l’atmosphère entre votre partenaire et vous encore plus délétère, évitez d’utiliser le « tu », car il se sentira directement acculé. Par contre, vous pouvez le remplacer par un « je », ce qui sert généralement à désamorcer les tensions, car la tonalité est totalement différente. Au lieu de dire « tu aimes les problèmes », c’est mieux « je n’aime pas quand on se dispute ».

La psychologue Camille Rochet nous explique en détails ce qu’est une dispute et comment ça fonctionne : « La dispute, c’est moi-même qui m’écoute, moi-même qui sort tout ce que j’ai envie de dire pour soulager mes émotions. C’est pour ça que choisir le conflit permet vraiment d’approfondir, de prendre de la distance, laisser l’émotion redescendre pour oser braver le problème, s’intéresser et mieux se comprendre l’un l’autre. C’est souvent comme cela qu’on repart sur de vraies bases solides et qu’on parvient à résoudre ses différends relationnels »

Les disputes doivent être contrôlées

Même si on est très souvent en colère, remontés l’un contre l’autre, il est nécessaire de contrôler les disputes, de les canaliser. La psychologue nous le recommande : « On perd souvent énormément de temps à se faire des reproches qui sont vains, en s’égarant sur des choses qu’on a déjà entendus des millions de fois qui mais qui ne servent qu’à aggraver plus qu’à trouver de vraies solutions, et qui finalement ne font que blesser. Il faut travailler l’efficacité, pouvoir se concentrer sur l’essentiel et arrêter l’autre quand il y a volonté de blesser. C’est cela qu’il faut essayer d’éviter car cela peut dégénérer vers une dispute qu’on ne maîtrise plus. »

La première chose à faire  « même si on est une pro de la com’, arrêtons de vouloir convaincre l’autre, car finalement, chacun a raison. On doit négocier une entente à « double-gagnant ». Par exemple, si dans le couple, l’un est dépensier, et l’autre ne se sent pas en sécurité financièrement, on va négocier un budget avec un compte épargne et un compte ‘craquage’ », martèle Yvon Dallaire, psychologue elle aussi. Surtout qu’on sait que 80% des couples se disputent, selon un rapport de l’OMS. Alors, il est plutôt question de savoir les aborder.

À lire La décision marquante de Jean-Pierre Pernaut suite à sa rupture

Combien de fois un couple se dispute par an ?

A en croire les chiffres de l’enquête menée par l’enseigne britannique Better Bathrooms en 2018, la moyenne des disputes par couple est de 312 fois l’année. Selon Coraline Delebarre « La plupart des couples consultent pour un problème de communication de couple ou des troubles de la sexualité. Les deux sont souvent liés ». En d’autres termes, les problèmes de communication et la sexualité sont à la base des disputes de couple.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :