De livreuse de pizzas à actrice reconnue… L’ascension fulgurante de Dylan Penn, la fille de Sean Penn et Robin Wright

© Morning-femina.fr - De livreuse de pizzas à actrice reconnue… L’ascension fulgurante de Dylan Penn, la fille de Sean Penn et Robin Wright

Fille du très célèbre Sean Penn et de la non moins célèbre Robin Wright, Dylan Penn est une jeune dame d’une trentaine d’années avec une histoire hors du commun. Si elle est la nouvelle coqueluche de Hollywood, celle qui a crevé l’écran dans Flag Day, n’a pas eu un cursus facile. Avant de suivre la voie de ses parents, son parcours est loin d’être celui auquel on s’attendrait pour une fille descendante directe de stars du cinéma.

Dylan Penn

« Je pensais que c’était un métier vraiment idiot »

Si Dylan Penn marche aujourd’hui dans les traces de ses parents, la jeune dame n’a pas toujours été attirée par ce monde, elle n’y croyait pas. En effet, comme elle le déclarait déjà au Magazine Rolling Stone : « Je n’ai jamais cru que je voudrais devenir actrice. Je pensais que c’était un métier vraiment idiot ». Il faut dire qu’elle a toujours voulu se créer son propre chemin, loin des projecteurs de Hollywood, ne voulant en aucun cas se laisser influencer par ses parents. Elle ne se sentait pas prête ! Sauf que rendus quelques années après, voilà Dylan Penn en tête d’affiche du film Flag Dag, réalisé par son paternel avec qui elle partage les rôles principaux. 

À lire Beauté : les bienfaits du savon naturel au beurre de karité, un trésor pour votre peau

Le film est tiré de l’ouvrage Flim-Flam Man: A True Family History, qui revient sur la relation de Jennifer Vogel avec son géniteur, un criminel multirécidiviste. Ce qu’il faut savoir c’est que ce n’est pas la première fois que Sean Penn a tenté de convaincre sa fille de se mouler dans l’un des rôles taillé à sa mesure dans l’un de ses films. Mais, la réponse a toujours négative ! La désormais talentueuse actrice semblait être influencée par son enfance passée à Marin County, avec tout ce qui pouvait se faire de mieux au cinéma. Une influence qui n’a pas toujours été reluisante.

« J’ai passé deux mois et demi à trouver des photos de roses qui iraient à côté du visage de Natalie Portman pour le parfum Miss Dior. Je me suis rendue compte : “Je m’en fiche”. Et c’est là que je me suis dit : “ Ok, j’ai vraiment envie de faire des films” », a laissé entendre Dylan Penn. A cette époque de sa vie, c’est dans une agence de publicité que la jeune dame prestait en tant que stagiaire, avant de décider de finalement se lancer à 18 ans dans cette voie qui lui était clairement prédestinée. 

Son désir était de diriger les acteurs, derrière la caméra, ce qui ne sera pas du tout du point de vue de ses parents, qui pensent quant à eux qu’il faut qu’elle passe par la case de comédienne. Alors qu’elle abandonnait ses études de cinéma en 2015, la jeune dame raconte que : « Mes parents m’ont dit : “On ne te paie plus rien si tu ne vas pas à l’école”. J’étais donc mannequin le jour et je livrais des pizzas la nuit ». C’est alors qu’elle finira par décrocher un rôle dans le film Condemned, ensuite dans Elvis & Nixxon, deux expériences qui vont forger la carrière de la fille de Sean Penn.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :