Famille royale : Meghan Markle, sa réponse sans filtre aux excuses de la presse à scandale

© Morning-femina.fr - Famille royale : Meghan Markle, sa réponse sans filtre aux excuses de la presse à scandale

Consulter Masquer le sommaire

L’épouse du prince Harry, Meghan Markel, s’est voulue directe et franche, quelques temps après que le Journal The Sun ait présenté ses excuses publiques. L’ex-actrice a voulu par cette sortie, rétablir la vérité.

Meghan Markle

Harry et Meghan : une attaque haineuse contre la duchesse de Sussex

La diffusion du documentaire Harry&Meghan, par Netflix, continue de faire des remous. En effet, le géant mondial du streaming Netflix a consacré un documentaire exclusif en plusieurs épisodes sur la vie du couple princier. Dans certains passages, on voit très clairement le couple tenir des propos très violents contre la presse à scandale britannique. Selon Harry et Meghan, une certaine presse britannique représente un réel danger pour la cohésion sociale. Comme on pouvait bien s’attendre, ces critiques ont suscité une vague de réactions. Au point où Jeremy Clarkson, célèbre journaliste anglais s’est fendu en critiques virulentes, qu’on pourrait qualifier de violentes et haineuses, contre la duchesse de Sussex.

À lire Whoppah : meublez et décorez votre intérieur avec le Vinted de la déco désign, la plateforme hollandaise qui connaît un succès dingue

Des excuses qui ne passent pas

Après ces propos offensants, le journal qui emploie Jeremy Clarkson, The Sun, a tenu à présenter des excuses publiques à Meghan Markle. Malheureusement, la maman d’Archie et de Lilibet ne trouve pas ses excuses à la hauteur des injures et offenses qu’elle a subies. Elle a tenu à le faire savoir via Twitter et par l’entremise d’Omid Scobie. Une réaction claire et précise face à cette « parodie d’excuses », qui pour l’intéressée n’est que pure buzz.

« Le fait que le Sun n’a pas contacté la duchesse de Sussex pour s’excuser montre leur intention. Ce n’est rien d’autre qu’un coup de pub géant […] Tout cela n’aurait pas eu lieu si le Sun n’avait pas continué à profiter de la situation et à exploiter la haine, la violence et la misogynie. »

On peut clairement constater que le torchon continue de brûler entre Meghan Markle et le tabloïd anglais.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :