Grandir avec un seul parent : quelles conséquences sur l’enfant ?

© Morning-femina.fr - Grandir avec un seul parent : quelles conséquences sur l’enfant ?

Grandir avec un papa et une maman n’est pas toujours possible pour tous les enfants, obligés de le faire avec un seul parent. Ce sont des millions de familles qui  vivent avec le modèle d’un seul parent et un enfant, en France. Et en grande partie, ces familles monoparentales sont composées d’une mère et au moins d’un enfant. On comptabilise en France actuellement 1/5ème des familles monoparentales. Mais, quelles peuvent être les conséquences sur l’enfant ?  

Monoparentale

Les problèmes liés à la famille monoparentale

Quand ce ne sont pas à cause des divorces, ce sont généralement des mères célibataires qui se retrouvent en situation de familles monoparentales. Certes, de nombreux hommes élèvent également seuls leurs enfants, mais ce phénomène est bien plus répandu chez les femmes. Pourtant, il faut savoir que seulement la moitié d’entre elles occupent un emploi à temps complet, difficile alors de vivre dans les meilleures conditions de logement. On dénombre plus de 2,8 millions d’enfants qui vivent dans une famille monoparentale.

À lire Dance Avec Les Stars (TF1): pourquoi Black M a-t-il imposé une condition indiscutable à la production pour participer l’émission?

En effet, ces mères célibataires ne sont pas uniquement confrontées aux difficultés d’élever seules leurs enfants, car le fait d’être pour certaines moins diplômées, elles n’ont pas toujours la possibilité de décrocher un emploi à revenus importants. Elles doivent en effet dépasser des contraintes en relation avec leur situation de mères seules, comme la garde d’enfants ou encore un revenu en moins de la part du père. Plus encore, les contrats de travail qui leur sont proposés sont le plus souvent à temps plein et moins en temps partiel, comme ceux proposés aux mères en couple. Certes, les familles monoparentales reçoivent des pensions alimentaires et des prestations sociales, mais elles n’améliorent pas néanmoins leurs revenus.

Quel est le ressenti de l’enfant en famille monoparentale ?

Est-il possible de penser que l’absence de l’un des parents soit préjudiciable pour l’équilibre de l’enfant ? Selon une étude du Centre de Recherche sur la Famille de l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, les enfants de mères célibataires sont bien adaptés à leur environnement et ont des sentiments positifs et bienveillants envers la vie familiale. Même s’il est certain qu’ils se posent des questions concernant l’absence  de leur père.

L’étude a étudié le quotidien de 50 familles de mères célibataires, comparées à 52 familles hétérosexuelles avec deux parents et au moins un enfant âgé de 4 à 9 ans. Le but ici était de savoir ce qui se passe dans la tête d’un enfant qui vit avec une mère célibataire, en comparaison avec celui qui grandit avec ses deux parents. Sophie Zadeh, chercheuse et participante de cette étude : « Nos découvertes semblent suggérer que ce qui importe le plus pour les résultats des enfants chez des familles de mères célibataires n’est pas l’absence du père, ni la conception via des donneurs, mais la qualité de l’éducation et les bonnes relations entre mère et enfant ».

Les principales informations à retenir sur cette enquête :

À lire Arnaud Tsamère à terre après l’infidélité de sa compagne, il évoque sa dépression et son envie se retirer du monde du spectacle.

  • Les problèmes financiers pour ces familles entraînent un stress parental qui n’est pas adapté pour l’équilibre de l‘enfant ;
  • Les enfants sont indifférents (39%) ou partagés (28%) concernant l’absence du père. Ce qui n’exclut pas les discussions concernant le sujet ; 
  • 51% des enfants de mères célibataires ne souhaitent pas de changement et 38% de souhaitent faire quelques changements ;
  • La majorité des enfants (59%) a fait état d’un haut ou d’un très haut niveau de satisfaction à l’école.
  • La majeure partie des enfants (63%) n’avait pas connu de problèmes à l’école, ou avait seulement connu des problèmes banals (34%).

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :