HPI : le salaire impressionnant d’Audrey Fleurot dévoilé. Combien gagne l’héroïne de la série à succès de TF1 pour chaque épisode ?

Audrey Fleurot, l'actrice phare de la série à succès HPI diffusée sur TF1, touche un salaire par épisode qui témoigne de la renommée grandissante de la série. Vous serez surpris de découvrir le montant impressionnant que l'actrice perçoit pour chacune de ses apparitions à l'écran.

© Morning-femina.fr - HPI : le salaire impressionnant d’Audrey Fleurot dévoilé. Combien gagne l’héroïne de la série à succès de TF1 pour chaque épisode ?

Consulter Masquer le sommaire

Depuis le 16 mai 2024, le lancement de la quatrième saison a captivé des millions de téléspectateurs, malgré des changements de programmation qui ont suscité quelques mécontentements parmi les fans. Audrey Fleurot, star incontestée de la série HPI sur TF1, voit ses revenus refléter le succès monumental de la série. Cependant, ce succès ne s’arrête pas aux frontières françaises, la série ayant même attiré l’attention pour une adaptation aux à l’étranger. Décryptage ! 

Une popularité qui transcende les frontières

La popularité de HPI dépasse largement les frontières françaises. Le personnage de Morgane Alvaro, incarné par Audrey Fleurot, fascine autant en France qu’à l’étranger. Cette fascination s’est traduite par des audiences record dès la diffusion du premier épisode de la quatrième saison le 16 mai 2024. TF1 a décidé de diffuser un épisode inédit chaque jeudi en prime time, suivis de rediffusions des saisons précédentes.

Le succès phénoménal de la série a entraîné une demande internationale, notamment aux États-Unis, où une adaptation est en cours de discussion. Cette reconnaissance internationale confirme la qualité et l’attrait de la série, bien que cette nouvelle n’ait pas entièrement réjoui Audrey Fleurot. En effet, l’actrice principale est attachée à son rôle et préfère peut-être que la version originale reste unique.

À lire Whoppah : meublez et décorez votre intérieur avec le Vinted de la déco désign, la plateforme hollandaise qui connaît un succès dingue

Une rémunération spectaculaire pour chaque épisode

Le succès de la série HPI se traduit aussi par des revenus substantiels pour son actrice principale. En 2023, le magazine Voici révélait qu’Audrey Fleurot touchait 200.000 euros par épisode. Cette somme impressionnante est en partie alimentée par les revenus publicitaires. Pour illustrer, une seule annonce publicitaire diffusée pendant l’interruption du premier épisode de la deuxième saison a généré 150.000 euros.

Selon une source proche de la production : « Elle a déjà dit oui pour une saison 4 et une saison 5 va prochainement être signée. » Une confirmation qui ravira sans doute les fans et garantissant aussi la continuité des aventures de Morgane Alvaro. En effet, elle sera une femme de ménage au haut potentiel intellectuel, embauchée comme consultante par la police dans ces prochains saison.

Une mauvaise nouvelle pour les fans de HPI

Le 30 mai 2024, TF1 a captivé l’attention de 6,6 millions de téléspectateurs avec le troisième épisode inédit de la saison 4 de HPI, atteignant un pic à 6,9 millions. La série a ainsi conquis une part de marché de 33,3% auprès des quatre ans et plus. Sur les segments commerciaux, HPI a séduit 49,5% des femmes responsables des achats de moins de 50 ans, ainsi que 43% des 25-49 ans, 42% des 15-34 ans et 36% des 15-24 ans. Ces chiffres éloquents attestent de la domination incontestée de HPI sur les audiences. 

En ce qui concerne la mauvaise nouvelle, une pause exceptionnelle dans la diffusion est prévue le jeudi 6 juin 2024. Elle est notamment non diffusée en raison du 80e anniversaire du Débarquement. Les fans devront ainsi patienter jusqu’au 13 juin 2024 pour retrouver Morgane Alvaro, avec une programmation spéciale incluant le documentaire inédit « D-Day, 100 jours pour la liberté » et le film « Il faut sauver le soldat Ryan ».

À lire Vinted : cette mère de famille contracte une infection contagieuse suite à achat sur le site de seconde main

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :