« Ils sont morts en montagne… » : Louise Bourgoin traumatisée, son dernier tournage au cœur d’un drame

© Morning-femina.fr - « Ils sont morts en montagne… » : Louise Bourgoin traumatisée, son dernier tournage au cœur d’un drame

Consulter Masquer le sommaire

L‘actrice Louise Bourgoin est en tête d’affiche de « La Montagne », un film réalisé par Thomas Salvador, en salles depuis le 4 février dernier. Mais, tout ne s’est pas vraiment passé comme prévu lors du tournage, car l’actrice avoue avoir été traumatisée.

« Ils sont morts en montagne… » : Louise Bourgoin traumatisée, son dernier tournage au cœur d’un drame

L‘actrice Louise Bourgoin est en tête d’affiche de « La Montagne », un film réalisé par Thomas Salvador, en salles depuis le 4 février dernier. Mais, tout ne s’est pas vraiment passé comme prévu lors du tournage, car l’actrice avoue avoir été traumatisée. Ce qu’il faut dire que l’environnement qui a entouré les tournages de la production, n’étaient pas vraiment faciles à digérer.

À lire Tour Eiffel : une nuit de cauchemar pour 3 employés toujours sous le choc même après dix jours de l’incident

Louise Bourgoin

2023 : une année de tous les défis pour Louise Bourgoin

2023 sera l’année de tous les défis pour Louise Bourgoin. En effet, l’actrice française sera sollicitée dans plusieurs projets. Elle jouera prochainement dans la 3e saison de la série Hippocrate, où elle incarnera le rôle de Chloé Antovska, mais aussi au cinéma dans C’est mon Homme de Guillaume Bureau, Le Médium de Manu Laskar, Antisquat de Nicolas Silhol ou encore Un métier sérieux de Thomas Litli. En plus de tout ça, depuis le 4 février 2023, elle est à l’affiche de l’excellente production, La Montagne. Tournage qui a laissé des traces chez la comédienne, au point d’en être très marquée.

C’est en tout cas ce qu’elle a laissé entendre dans les ondes de France Inter, à travers l’émission La Bande Originale : « Je n’étais jamais allée de ma vie aux sports d’hiver, je ne sais même pas skier. J’ai eu des difficultés à respirer, j’étais très fatiguée pour monter trois marches, et puis surtout j’avais mal à la tête ». L’actrice n’a pas vraiment apprécié la poudreuse, les descentes en luge et autres fondues savoyardes. Si la comédienne de 41 ans est partante pour faire de nombreux sacrifices au bénéfice de sa carrière, elle reste tout de même marquée et traumatisée par l’expérience du dernier tournage. Cette déclaration sonne donc comme une marque de sa détermination, car malgré tout, elle a tenu le coup.

« Ça m’a beaucoup marquée« 

« On est monté avec l’équipe et deux autres personnes que l’on ne connaissait pas et quand on est redescendu le soir, elles n’y étaient pas, raconte-t-elle. Ils sont morts en montagne à la réouverture… Ça m’a beaucoup marquée. Il y a beaucoup de sports extrêmes, beaucoup de gens qui se filment à la GoPro, qui font des trucs très à risque pour les images et qui en meurent parfois », a déclaré Louise Bourgoin. L’expérience des Alpes, à plus de 3.500 mètres d’altitude, n’a pas été de tout repos. Mais, c’était le prix à payer pour performer dans ce fantastique film de Thomas Salvador. C’était donc un véritable drame pour l’actrice.

À lire Jarry s’adresse à ses fans après l’annulation de ses spectacles et leur donne de ses nouvelles

La Montagne était en compétition lors de la dernière édition du Festival international du film fantastique de Gérardmer, en janvier 2023. Ce film raconte l’histoire d’un ingénieur parisien, Pierre, qui décide de se rendre dans les Alpes pour son travail. Il est bizarrement attiré par les hauteurs, et prend la décision de s’installer un bivouac pour rester en altitude. Il découvre alors de mystérieuses lueurs qui parcourent les parois de la montagne. Un magnifique long-métrage que nous vous invitons absolument à regarder !

qu’il faut dire que l’environnement qui a entouré les tournages de la production, n’étaient pas vraiment faciles à digérer.

2023 : une année de tous les défis pour Louise Bourgoin

2023 sera l’année de tous les défis pour Louise Bourgoin. En effet, l’actrice française sera sollicitée dans plusieurs projets. Elle jouera prochainement dans la 3e saison de la série Hippocrate, où elle incarnera le rôle de Chloé Antovska, mais aussi au cinéma dans C’est mon Homme de Guillaume Bureau, Le Médium de Manu Laskar, Antisquat de Nicolas Silhol ou encore Un métier sérieux de Thomas Litli. En plus de tout ça, depuis le 4 février 2023, elle est à l’affiche de l’excellente production, La Montagne. Tournage qui a laissé des traces chez la comédienne, au point d’en être très marquée.

C’est en tout cas ce qu’elle a laissé entendre dans les ondes de France Inter, à travers l’émission La Bande Originale : « Je n’étais jamais allée de ma vie aux sports d’hiver, je ne sais même pas skier. J’ai eu des difficultés à respirer, j’étais très fatiguée pour monter trois marches, et puis surtout j’avais mal à la tête ». L’actrice n’a pas vraiment apprécié la poudreuse, les descentes en luge et autres fondues savoyardes. Si la comédienne de 41 ans est partante pour faire de nombreux sacrifices au bénéfice de sa carrière, elle reste tout de même marquée et traumatisée par l’expérience du dernier tournage. Cette déclaration sonne donc comme une marque de sa détermination, car malgré tout, elle a tenu le coup.

« Ça m’a beaucoup marquée« 

« On est monté avec l’équipe et deux autres personnes que l’on ne connaissait pas et quand on est redescendu le soir, elles n’y étaient pas, raconte-t-elle. Ils sont morts en montagne à la réouverture… Ça m’a beaucoup marquée. Il y a beaucoup de sports extrêmes, beaucoup de gens qui se filment à la GoPro, qui font des trucs très à risque pour les images et qui en meurent parfois », a déclaré Louise Bourgoin. L’expérience des Alpes, à plus de 3.500 mètres d’altitude, n’a pas été de tout repos. Mais, c’était le prix à payer pour performer dans ce fantastique film de Thomas Salvador. C’était donc un véritable drame pour l’actrice.

À lire Dylan Thiry officialise sa relation avec une top influenceuse en postant une vidéo sans ambiguïté

La Montagne était en compétition lors de la dernière édition du Festival international du film fantastique de Gérardmer, en janvier 2023. Ce film raconte l’histoire d’un ingénieur parisien, Pierre, qui décide de se rendre dans les Alpes pour son travail. Il est bizarrement attiré par les hauteurs, et prend la décision de s’installer un bivouac pour rester en altitude. Il découvre alors de mystérieuses lueurs qui parcourent les parois de la montagne. Un magnifique long-métrage que nous vous invitons absolument à regarder !

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :