JO Paris 2024 : un duo improbable, Aya Nakamura chantera avec un autre artiste lors de la cérémonie d’ouverture

La nouvelle est tombée ce 1er avril. Aya Nakamura devrait chanter lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris, le 26 juillet prochain.

© Morning-femina.fr - JO Paris 2024 : un duo improbable, Aya Nakamura chantera avec un autre artiste lors de la cérémonie d’ouverture

Consulter Masquer le sommaire

Elle sera aux côtés de Michel Sardou et la décision viendrait du sommet de l’État. Est-ce un poisson d’avril ou une réalité ? 

La décision audacieuse d’Emmanuel Macron ? 

Emmanuel Macron aurait choisir Aya Nakamura et Michel Sardou pour l’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024. À l’origine de l’initiative, le président de la république français n’entendait pas se déjuger. En effet,  il veut faire face aux critiques parfois féroces issues de la droite et de l’extrême droite.

Par ailleurs, toujours adepte du « en même temps », Emmanuel Macron a décidé de dire non à la reprise de l’Hymne à l’amour d’Edith Piaf.  En effet, il aurait plutôt choisi Aya Nakamura. La jeune artiste franco-malienne de 28 ans sera à côté d’un interprète d’une autre génération. Il s’agit bel et bien de Michel Sardou qui a déjà 77 ans.

À lire Fâchés depuis des années, Laurent Ruquier explique les raisons de sa brouille avec Laurent Gerra

C’est un inimaginable coup de communication qui a été approuvé par Tony Estanguet.  Il dit « nous allons réconcilier deux parties de la France que beaucoup pensaient fâchées à jamais, s’enflamme le président du comité d’organisation (Cojo). C’est aussi ça, la magie des Jeux. »

Un duo proposé par la première dame

Une source proche de ce dossier souligne que l’idée de cet incroyable duo ne viendrait pas directement du chef de l’État. Ce serait en effet une initiative de son influente épouse. C’est pourquoi un habitué de l’Elysée chuchote ceci : « Un conseiller de Brigitte Macron avait d’abord évoqué une association entre Médine et Patrick Sébastien, mais la première dame a balayé cette idée ».

Cependant lorsque le concept a été émis, il restait à sonder Aya Nakamura et Michel Sardou. D’un côté, il faut noter que ces deux stars se connaissaient déjà un peu. En effet, ils se sont croisés dans les coulisses de Bercy au cours d’un concert du groupe de métalleux Slipknot.

C’était précisément en janvier 2020. Les deux célébrités ont vite donné leur accord. Le septuagénaire lâche d’ailleurs ceci en écrasant un mégot : « Si ça peut faire ch… Juliette Armanet, ça vaut le coup de repousser ma retraite de quelques mois ». 

À lire Banques : les frais bancaires vont faire un bond et encore augmenter. Voici comment faire face aux hausses successives de votre banque

La participation de David Guetta également attendue

Il est important de savoir ce que vont bien pouvoir chanter deux artistes au répertoire aussi différent. Certes il n’est pas encore tout à fait bouclé, mais le programme de ce concert historique du 26 juillet prochain est déjà bien avancé.

De plus, selon les dernières sources, le célébrissime DJ David Guetta va proposer des remix qui mêlent certains des plus grands tubes de ces deux interprètes. Il s’agit particulièrement de Les lacs de Nakamura, de Le temps des colonies ? Y a pas moyen Djadja, de Femmes des années 2020, et de Je vais t’aimer jolie nana

Par ailleurs, le duo pourrait également s’approprier d’autres grands classiques, à l’instar de Pas de pookie woogie. Amélie Oudéa-Castéra qui est la ministre des Sports et des Jeux a déclaré à ce sujet : « Ce sera un très grand moment de communion nationale, qui mariera la musique urbaine et les chansons qu’aiment écouter au coin du feu les paysans de nos territoires, une fois qu’ils ont dételé leurs bœufs et décrotté leurs sabots ». Vu qu’aujourd’hui est le 1er avril, l’avenir nous dira s’il ne s’agit pas tout simplement d’un poisson d’avril. 

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :