Journée Internationale des Droits des femmes : Le digital au service de l’émancipation de la femme !

© Morning-femina.fr - Journée Internationale des Droits des femmes : Le digital au service de l’émancipation de la femme !

Consulter Masquer le sommaire

Majoritaire sur une population mondiale estimée à plus de 7 milliards d’âmes, la femme reste marginalisée et considérée comme « le sexe faible ». Et pourtant,  cet être si précieux, si délicat, si central, aux yeux de l’humanité, est à l’origine de la vie et capable de grandes choses, autant que l’homme ! Mais, peut-on vraiment dire qu’elle est à sa place ? A-t-elle vraiment ce qu’elle mérite ? Se bat-elle pour ses droits comme il se doit ? Pour cette année, le digital a été mis au centre de la réflexion sur l’émancipation féminine

Femmes digitales

Digital et technologie au service de la femme !

À l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, l’opportunité est belle pour marquer, comme chaque année, un temps d’arrêt pour trouver des réponses pertinentes. En effet, l’une des armes actuellement aux mains des femmes, c’est sans aucun doute le DIGITAL. Avec l’avènement des réseaux sociaux et des technologies digitales, les femmes ont là de réelles opportunités pour exprimer leur savoir-faire et réclamer leurs droits. 

À lire Brigitte Lahaie révèle des détails croustillants sur sa romance avec Johnny Hallyday

Dans ce monde dominé de mains de fer par l’homme, ostracisé par les velléités hégémoniques et machistes de ceux-là même qui contrôlent tous les leviers du système, le DIGITAL et L’INNOVATION TECHNOLOGIQUE apparaissent aujourd’hui comme un cheval de Troie. Un virus qui  permet aux femmes d’éventrer les pare-feu établis par l’homme.

Femmes et technologie : Liberté ou hégémonie ?

Mais, si la technologie est une plateforme d’expression, d’innovation, d’échanges et de combat, ce n’est en rien pour une quelconque hégémonie féministe. Le but ici c’est d’atteindre ce dessein, ô combien lointain, mais réalisable, qu’est L’ÉGALITÉ DES SEXES !

La thématique de cette année : « Pour un monde digital inclusif : innovation et technologies pour l’égalité des sexes », semble parfaitement saisir cet enjeu. La femme doit simplement prendre conscience de ce que le DIGITAL est le prétexte parfait pour réduire l’écart abyssale entre les sexes. Le numérique ne doit pas, une fois de plus, être un outil d’asservissement ou d’infantilisation des femmes. Même si certaines optent pour la nudité physique en lieu et place d’une « nudité intellectuelle ». Le numérique n’est pas l’occasion de s’exhiber ou de s’exposer à des dérives qui servent d’alibi à ceux-là mêmes qui tiennent les manettes. 

Le numérique c’est plutôt l’occasion rêvée de reprendre votre place femmes, celle qui est la vôtre, celle qui vous a été injustement arrachée : la place du CŒUR DE L’HUMANITÉ. Et ça passe par une éducation numérique pertinente, des solutions digitales innovantes, des espaces d’échanges numériques avec en toile de fond, l’égalité des sexes et l’inclusion numérique. Une prise de conscience collective doit s’imposer, car il sera difficile que l’égalité des sexes soit un acquis.

À lire La décision marquante de Jean-Pierre Pernaut suite à sa rupture

À vous femmes, même si on vous témoigne de l’amour et de la compassion, ce dont vous avez besoin, c’est d’être RESPECTÉES et d’être CONSIDÉRÉES. Mais surtout d’une place de choix à la table de décision, pour occuper l’une des deux chaises disponibles. C’est un droit et non une faveur !

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :