Koh Lanta (TF1) : les candidats épuisés physiquement et nerveusement par un cyclone, le déroulement de l’émission est « très impacté »

Koh Lanta 2024 restera dans les mémoires comme une saison marquée par les tempêtes, littéralement et métaphoriquement. Les défis météorologiques n'ont fait que renforcer la détermination des aventuriers et la qualité du travail de l'équipe de production. Voici les détails des confidences de Denis Brogniart.

© Morning-femina.fr - Koh Lanta (TF1) : les candidats épuisés physiquement et nerveusement par un cyclone, le déroulement de l’émission est « très impacté »

Consulter Masquer le sommaire

Le 13 février 2024, les téléspectateurs français se sont retrouvés devant leur écran pour le grand retour de Koh Lanta sur TF1. Cette édition tant attendue, baptisée « Les Chasseurs d’immunité« , a plongé les aventuriers dans les magnifiques paysages des Philippines. Cependant, dès le début, l’aventure a été marquée par des événements imprévus et des conditions météorologiques particulièrement difficiles.

Les défis météorologiques : un élément clé de l’aventure

Lors de la conférence de presse de présentation de cette saison, Julien Magne, le producteur de l’émission, a souligné l’impact majeur des conditions météorologiques sur le déroulement de l’aventure. « Que ce soit la chaleur étouffante, les pluies torrentielles ou même la menace d’un cyclone, nous sommes constamment tributaires de la météo« , a-t-il expliqué. Ces conditions extrêmes ne sont pas nouvelles pour l’équipe de production, qui avait déjà dû faire face à des défis similaires lors de précédentes saisons.

En effet, lors de l’édition précédente de Koh Lanta, les épreuves se sont déroulées sous un véritable déluge, mettant à l’épreuve la résilience des candidats et l’ingéniosité des organisateurs. « Nous devons être capables de nous adapter rapidement, car l’aventure ne s’arrête jamais, même lorsque les éléments se déchaînent« , a ajouté Julien Magne. Cette capacité à faire face aux imprévus météorologiques est une véritable nécessité pour assurer la sécurité des participants et de l’équipe de tournage. Les candidats sont épuisés physiquement et nerveusement.

À lire 12 Coups de midi : inquiétude grandissante autour de Jean-Luc Reichmann en désaccord avec TF1. Le renouvellement de son contrat n’aurait toujours pas été confirmé

Cyclone sur les Philippines : une menace pour l’aventure

Cependant, malgré toute la préparation et l’adaptabilité de l’équipe, un événement particulièrement redoutable a menacé le bon déroulement de l’aventure : un cyclone. « Nous avons dû adapter des jeux et la suite de l’histoire à cette menace imminente« , a déclaré Julien Magne. Cette situation a mis à l’épreuve la capacité de réaction et l’organisation sans faille de l’équipe de production.

Denis Brogniart, l’emblématique animateur de Koh Lanta, a témoigné de l’impact de ce cyclone sur la fin de l’aventure. « Ça n’a pas duré longtemps” a déclaré l’animateur avant de dire que ça a eu des conséquences sur les épreuves, notamment sur les poteaux. Malgré la gravité de la situation, l’animateur a salué la qualité de la production pour avoir su gérer cette crise avec professionnalisme et calme.

La résilience des aventuriers et de l’équipe de production

Malgré ces défis météorologiques, l’aventure a continué, portée par la détermination des candidats et l’efficacité de l’équipe de tournage. « C’est là que je loue la qualité d’ALP parce que c’est absolument remarquable. J’ai vu aucun technicien ni aucun candidat paniquer à l’annonce que j’ai faite aux aventuriers : ‘Il y a un cyclone, on va faire évoluer l’aventure.‘ » a souligné Denis Brogniart. Cette résilience a permis de maintenir le cap et de garantir la sécurité de tous les participants.

Le retour à la civilisation après la fin du tournage a également été compliqué en raison des conditions météorologiques extrêmes. « Normalement, le retour à Manille se fait en quelques heures, mais cette fois-ci, nous avons dû affronter 15 heures de route dans des conditions difficiles« , a expliqué Denis Brogniart. Malgré ces obstacles, l’ensemble de l’équipe est parvenue à rentrer saine et sauve, marquant ainsi la fin d’une aventure mouvementée mais mémorable.

À lire MAPR (M6) : coup de théâtre, Estelle Dossin obligée d’intervenir après le retour de noces chaotiques de Ludivine et Raphaël

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :