La nouvelle drogue qui crée des frayeurs chez les parents : Le buddha blue !

© Morning-femina.fr - La nouvelle drogue qui crée des frayeurs chez les parents : Le buddha blue !

Consulter Masquer le sommaire

L’une des plus grandes peurs des parents d’adolescents c’est que ces derniers sombrent dans la consommation de la drogue. Si on connaissait déjà les effets de la cocaïne, de la marijuana, du GHB, du cannabis, une nouvelle drogue semble s’être installée dans les habitudes addictives des ados. Cette nouvelle addiction a pour nom : buddha blue, spice ou PTC. Les premiers exposés aux possibles dégâts de cette drogue sont sans aucun doute les plus jeunes. Ce qui inquiète terriblement les parents qui ne savent plus trop comment s’y prendre.

Buddha blue

Une nouvelle drogue aux dégâts importants !

Les dégâts des drogues comme le cannabis de synthèse font de plus en plus de bruit auprès de la jeunesse. Naturellement, les milieux les plus impactés sont les milieux scolaires. Voilà pourquoi certains responsables d’établissements scolaires avaient, dès 2019, émis leurs premières inquiétudes au sujet de ces drogues qui s’invitent dans les cours d’école. Aujourd’hui, c’est une nouvelle drogue qui fait son nid dans les habitudes de certains jeunes, connue sous plusieurs dénominations, Spice, PTC ou encore Buddha blue. Ce qu’il faut savoir c’est que ce sont des cannabinoïdes de synthèse, avec comme un actif dopant principal le THC. En effet, le THC est substance active du cannabis, qui regroupe des molécules de synthèse avec les mêmes effets, explique Le Figaro. Cette drogue se matérialise en forme de poudre soluble dans du liquide utilisé pour des cigarettes électroniques. Elle est inodore et incolore et peut s’acheter facilement sur Internet. Ce qui augmente les inquiétudes des parents.

À lire Beauté : les bienfaits du savon naturel au beurre de karité, un trésor pour votre peau

Le buddha blue plus néfaste que le cannabis ?

Ce qu’il faut savoir c’est que cette drogue n’est pas si nouvelle que ça ! En effet, en 2019 déjà, le Buddha blue était présenté par l’Association Addictions France comme une drogue de synthèse similaire au cannabis, mais encore plus puissante. Devant le spice, le cannabis fait piètre figure ! Ces effets peuvent se présenter sous un sentiment d’euphorie, de détente, de joie et provoquer des rires, des bouffées de chaleur et des hallucinations. « Cette drogue agit sur les mêmes récepteurs que le cannabis mais a des effets très différents de celui-ci, plus puissants. Il peut être plus stimulant, plus dépresseur », déclarait Thomas Néfau, pharmacien et spécialiste des nouvelles drogues. Outre ces effets attendus décuplés, le buddha blue présente d’importants effets indésirables et des risques accrus d’overdose.

Le buddha blue, un enjeu majeur de santé publique

Dans une interview accordée au magazine 20 Minutes, Laurent Karila, professeur d’addictologie, expliquait que : « La grosse différence avec le cannabis, c’est qu’il y a davantage d’overdoses, qu’elles soient fatales ou non, ainsi que de complications ». Selon le spécialiste, les effets de cette drogue vont jusqu’aux pertes de mémoire à court terme, aux attaques de panique, aux maux de tête et, dans les cas les plus graves, provoquer de la tachycardie, des convulsions, une perte de conscience, des difficultés respiratoires ou entraîner, à long terme, une dépression. Il faut préciser que de nombreux cas de décès directement liés à cette nouvelle addiction ont été rapportés aux USA, mais aussi en Europe, selon l’Association Addictions France. 

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :