La Redoute : les salariés devenus actionnaires vont toucher 100 000 euros en moyenne

© Morning-femina.fr - La Redoute : les salariés devenus actionnaires vont toucher 100 000 euros en moyenne

Consulter Masquer le sommaire

Après avoir traversé des moments difficiles, La redoute est à nouveau de retour aux premiers plans. En effet, en plus du rachat de la totalité de ses parts des Galeries Lafayette, les nombreux salariés qui avaient cru en l’entreprise en y investissant, se verront récompensés à hauteur de 1000 fois leur investissement de départ. En moyenne, ils toucheront 100 euros. 

Laredoute

Un placement hautement rentable !

Lors du rachat de La Redoute en 2014, pas moins de 1500 employés avaient pris la décision d’investir dans l’entreprise, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont eu du flair. En effet, ces employés actionnaires vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros. L’entreprise basée à Roubaix (Nord) a réalisé un chiffre bien au-delà de ses attentes, naturellement, elle a décidé de récompenser ceux qui ont cru en elle. Cette bonne nouvelle intervient après que les Galeries Lafayette aient décidé d’acquérir les 100% du capital en décembre 2022. Une arrivée qui permet aux salariés de récupérer jusqu’à 1 000 fois la somme investie il y a quelques années. Une véritable bouffée d’air pour ces employés qui représentent environ 1 employé sur 2 de l’entreprise.

À lire Céline Dion : le documentaire poignant retraçant sa vie et sa carrière sera disponible en exclusivité sur une seule plateforme

Dans les antennes de BFM Business, on a appris la nouvelle dans un communiqué du cabinet de conseil dans l’actionnariat salarié, Equalis Capital : « Les salariés actionnaires vont se répartir environ 100 millions d’euros soit 100 000 euros en moyenne par personne pour une mise de départ symbolique il y a moins de dix ans. Preuve, s’il en fallait, que l’actionnariat salarié figure parmi les plans d’épargne les plus rentables ». Pour ceux qui seraient à la recherche d’un plan d’épargne rentable, l’actionnariat salarié est à coup sûr un bel investissement !

Le rachat s’était fait en 2014, pour un euro symbolique, au groupe Kering, de la marque de vente à distance par les deux dirigeants Nathalie Balla et Éric Courteille. Cette reprise avait été suivie de près par le cabinet Equalis Capital. Ces derniers décident, dans leur grand plan pour sauver l’entreprise, de faire entrer les salariés au capital de l’entreprise. Certes, le ticket d’entrée payé par chaque employé n’a pas été dévoilé, toujours est-il que le placement s’avère aujourd’hui hautement rentable ! Car, selon certaines indiscrétions, certains employés n’ont investi qu’une centaine d‘euros. Et moins de 10 ans plus tard, les voilà avec une rondelette somme de 100 000 euros. 

L’entreprise s’est redressée spectaculairement

Interrogé par France 2, l’un des employés avoue avoir investi 150 euros en 2014, alors qu’il ne s’y attendait pas, il va bien bénéficier de la somme de 100 000 euros. Une plus-value spectaculaire ! Cet employé, aujourd’hui directeur du service client, confie que l’entreprise s’est merveilleusement bien redressée : « L’entreprise s’est vraiment beaucoup redressée et forcément ça crée de la valeur. C’est super qu’elle soit redistribuée sur ceux qui ont construit cette réussite ». Qu’ils soient encore dans l’entreprise ou non, tous récupéreront la valeur du rachat de leurs actions, qu’ils ont accepté. Toute chose qui devrait convaincre les nombreux salariés à penser à ce type de placement.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :