L’amour est dans le pré (M6): Karine Le Marchand accueille des agriculteurs chez elle, pourquoi est-elle autant engagée à leurs côtés?

Dans une interview accordée au "Parisien" le 4 février, des individus ayant partagé l'expérience avec l'animatrice ont souligné la nature exceptionnelle de sa relation avec les participants du programme.

© Morning-femina.fr - L’amour est dans le pré (M6): Karine Le Marchand accueille des agriculteurs chez elle, pourquoi est-elle autant engagée à leurs côtés?

Consulter Masquer le sommaire

Elle va jusqu’à accueillir certains candidats chez elle, une action qualifiée par certains comme étant sans précédent.

Karine Le Marchand se positionne comme une militante engagée en faveur de la cause agricole

Sa générosité s’étend au-delà du domaine audiovisuel. Depuis 2010, elle apporte son soutien aux agriculteurs en quête d’amour à travers le programme à succès de M6, « L’amour est dans le pré ».

Malgré son apparence légère devant les caméras, la présentatrice de 55 ans sait adopter un ton sérieux lorsqu’il s’agit des hommes et des femmes qui travaillent quotidiennement pour nourrir la population française.

À lire Justine et Patrice de « L’amour est dans le pré » veulent tourner la page: Dernières nouvelles du couple

Elle s’est naturellement rendue sur l’A4 le 29 janvier dernier pour exprimer son soutien et dialoguer avec les agriculteurs en colère, bien que certains aient qualifié cette mobilisation de simple coup de communication.

En dehors des projecteurs, Karine Le Marchand reste résolument aux côtés des agriculteurs. Dans une interview accordée au « Parisien » le 4 février, des personnes ayant partagé l’expérience avec l’animatrice ont témoigné de son lien exceptionnel avec les participants de « L’amour est dans le pré« .

Cependant, du point de vue des anciens candidats du programme, il est indéniable que l’ancienne compagne du footballeur Lilian Thuram porte véritablement dans son cœur cette cause. Selon les informations du Parisien du 4 février, certains anciens participants ont affirmé que « jamais personne n’en a fait autant pour nous ».

Ils soulignent son engagement en dehors des caméras, avec des échanges réguliers et une écoute attentive, affirmant qu’ils ne sont pas simplement considérés comme des pions dans son combat.

À lire Jérôme et Lucile de L’amour est dans le pré envisagent-ils une famille plus grande? Leur réponse révélée!

En dehors de ses engagements sur les routes bloquées en faveur du monde agricole, Karine Le Marchand participe activement à un rendez-vous de renom, comme l’a souligné Pierre de Saint-Pastou, exploitant d’armagnac dans le Gers qui a fait une apparition en 2012 dans « L’amour est dans le pré ».

Selon ses affirmations, dès 2013, elle nous a mis en évidence lors du Salon de l’Agriculture. Elle reste des heures avec nous et elle a même refusé des chèques pour représenter des régions afin de rester avec nous. »

Le Parisien a également révélé que la présentatrice dynamique accueille de temps à autre certains de ses anciens protégés de l’émission lors de cet événement, surtout lorsque ces derniers rencontrent des difficultés pour se permettre un hébergement dans la capitale. Un geste généreux de sa part.

Karine Le Marchand a une compréhension empathique envers la colère des agriculteurs

Karine Le Marchand, au fil de ses années a fréquenté les acteurs du monde agricole, a acquis une compréhension approfondie de ses mécanismes. Lors de son intervention sur RTL le 22 janvier dernier, elle avait exprimé sa compréhension envers la détresse des agriculteurs qui réclament des mesures sociales et fiscales pour assurer l’avenir de leur profession.

À lire L’Amour est dans le pré (M6) : ce candidat mal en point peut remercier Karine Le Marchand pour son geste

Elle avait souligné que cette colère et cette détresse paysanne ne datent pas d’hier, rappelant de manière poignante que « tous les trois jours, un agriculteur se suicide ». Face aux critiques concernant son engagement, elle avait affirmé avec conviction : « Je m’en fous. Je suis venue voir les agriculteurs.

N’était-il pas suffisant de venir pour deux ou trois détracteurs ? Ai-je réellement besoin de faire de la communication, vous pensez, à mon âge ? Je me fous complètement de ces gens-là« , exprimant son point de vue sans retenue.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :