Livraison: retard ou colis non reçu? une situation exaspérante, voici la solution

Avec l'essor des livraisons à domicile, en particulier pendant les périodes festives, il est de plus en plus fréquent de faire face à des désagréments tels que la perte de colis, des produits endommagés.

© Morning-femina.fr - Livraison: retard ou colis non reçu? une situation exaspérante, voici la solution

Consulter Masquer le sommaire

Voir même des confirmations de livraison pour des colis introuvables. Ces problèmes découlent souvent du rythme intense auquel les livreurs sont soumis, créant des situations frustrantes pour les consommateurs.

La pression sur les livreurs

Le quotidien Le Télégramme a récemment mis en lumière des pratiques surprenantes qui impactent directement les consommateurs. Un livreur de Chronopost a révélé que la pandémie de Covid-19 a considérablement modifié le paysage du transport express, entraînant une surcharge de travail pour les professionnels.

Certains livreurs, comme Abdelkader El Baz de La Poste, doivent effectuer jusqu’à 200 livraisons par jour, sous peine de sanctions en cas de retard ou d’erreurs dans les formulaires de livraison.

À lire Chèque vacances (ANCV) : 5 millions de français victimes d’une arnaque massive par email. Comment faire pour ne pas perdre tous vos avantages?

Ces pénalités, précise El Baz, sont utilisées pour discipliner certains prestataires en les incitant à accélérer le processus. Selon ses dires, Chronopost pousse les coursiers indépendants à livrer le maximum de colis dans un temps restreint, parfois au détriment de la qualité du service.

Cette contrainte peut conduire à des omissions de livraisons pour éviter des sanctions, ou à choisir une solution différente de celle initialement prévue par le client pour rendre le trajet plus efficace.

La dégradation du service des sociétés de livraison

Cyril Brosset, journaliste chez UFC-Que Choisir, explique que le service de livraison de toutes les sociétés connaît une dégradation progressive. Les livreurs sont constamment surveillés par des logiciels, et parfois, ils ont plus intérêt à ne pas effectuer la livraison qu’à le faire.

Brosset souligne que la pression économique pousse les entreprises à recourir de plus en plus à des livreurs indépendants pour réduire les coûts. En région parisienne, environ 95% des livraisons seraient assurées par des sous-traitants.

À lire Concert : Justin Timberlake fera une date unique en France en 2024. La billeterie ouvre dans quelques jours, les places vont se vendre en quelques minutes

Les dessous du monde de la livraison

« Le monde de la livraison, c’est un monde de tueurs, où chacun se tient par la barbichette ! », déclare un livreur interrogé. La quête incessante de compétitivité fait du dernier livreur un micro-entrepreneur qui ne gagne que quelques euros par livraison. Le temps devient alors une ressource extrêmement précieuse, et la pression l’emporte sur la qualité du service, selon les observations de Cyril Brosset.

La solution pratique : opter pour les points relais

Face à ces défis, il existe cependant une solution, même si elle n’est pas parfaite. Cyril Brosset recommande vivement de privilégier la livraison en Point Relais. Cette alternative présente des avantages tant pour le client que pour le livreur, simplifiant quelque peu le travail de ce dernier.

En optant pour un Point Relais, le client contribue à soulager la pression sur les livreurs, souvent contraints par des délais serrés et des impératifs de rentabilité. En faisant ce choix, le client favorise un équilibre entre efficacité et qualité de service, tout en participant à l’amélioration de l’expérience globale de la livraison à domicile.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :