MaPrimeRenov’ Sérénité pour les plus modestes: quel montant, sous quelles conditions versée cette aide ?

© Morning-femina.fr - MaPrimeRenov’ Sérénité pour les plus modestes: quel montant, sous quelles conditions versée cette aide ?

Consulter Masquer le sommaire

MaPrimeRenov’ Sérénité vient en soutien aux ménages les plus modestes pour les aider à effectuer les travaux de rénovation énergétique. 

MaPrimeRenov’ Sérénité: à quoi ça sert?

Il est clair que la floraison des aides à la rénovation crée une certaine confusion chez bon nombre d’entre vous. Certains n’arrivent pas à différencier MaPrimeRenov’ et MaPrimeRenov’ Sérénité. Tout d’abord, en ce qui concerne MaPrimeRenov’ Sérénité, il faut tout d’abord savoir que pour en bénéficier, le concerné doit réaliser des travaux de grande ampleur qui permettent un gain énergétique d’au moins 35%. En clair, cette aide implique que le bénéficiaire doit justifier de plusieurs types de travaux : le changement de chaudière et les travaux d’isolation des combles. MaPrimeRenov Sérénité est venue remplacer « Habiter Mieux » au niveau de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). L’objectif ici est de venir en soutien à ceux qui effectuent des travaux de rénovation énergétique et disposant des revenus modestes.

Qui peut obtenir MaPrimeRenov’ Sérénité?

La principale condition pour profiter de cette prime, il suffit d’être compté parmi les revenus modestes, c’est-à-dire avoir un revenu évalué entre 52 925 € pour une famille de 4 personnes en Île-de-France, de 40 201 € dans les autres régions. Les ménages considérés comme très modestes (31 359 € en Île-de-France et de 21 123 € dans les autres régions pour une famille de 4 personnes sont également pris en compte).

À lire Ici Tout Commence (TF1) : Rose Latour perturbée par l’arrivée de ce nouvel acteur dans la série

Quel est le montant de MaPrimeRenov Sérénité ?

Pour les foyers à revenus modestes, la prime est plafonnée à 10 500 €, sans toutefois dépasser les 35% de la somme nécessaire pour les travaux. Dans le cas où le foyer est reconnu comme très modeste, il peut bénéficier d’un aide MaPrimeRenov Sérénité pouvant aller jusqu’à 15 000 €, couvrant parfois 50% des travaux.

Comment demander MaPrimeRenov’ Sérénité ?

Une démarche en ligne sur le site de l’ANAH est nécessaire pour effectuer une demande de MaPrimeRenov’ Sérénité. Il faut tout attendre d’avoir une réponse positive avant d’entamer les travaux de rénovation. Un délai de 3 ans est requis pour la réalisation des travaux, conformément au projet transmis. Ce n’est qu’à la fin des travaux et sous présentation de la facture que l’aide vous est versée.

Quelles sont les conditions pour obtenir MaPrimeRenov’ Sérénité?

En plus des revenus modestes, d’autres conditions sont importantes pour espérer bénéficier de cette aide :

  • Etre propriétaire d’une résidence principale datant au moins de plus de 15 ans ;
  • Montrer pattes blanches sur le prêt à taux zéro dans les 5 années précédant la demande ;
  • Se faire accompagner par un professionnel : celui-ci va vous aider à faire un diagnostic et vous orientera sur les démarches ;
  • Prendre un engagement à vivre au moins 3 ans dans le logement rénové.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :