Meurtre de Justine Vayrac : une médiatisation pas au goût des habitants

© Morning-femina.fr - Meurtre de Justine Vayrac : une médiatisation pas au goût des habitants

Consulter Masquer le sommaire

Après le meurtre de Justine Vayrac, la médiatisation faite autour n’enchante pas les habitants de sa ville. Revenons dans cette rédaction sur le contexte de la mort de cette jeune femme et de la réaction des habitants de sa ville face aux différentes publications des médias.

Meutre dans le Brive

Meurtre de Justine Vayrac : l’histoire

Justine Vayrac est une jeune mère de 20 ans vivant dans la ville de Brive en France. Le dimanche 23 octobre, elle a disparu le matin du parking d’une boîte de nuit de sa ville de résidence où elle a passé la soirée avec des amis. Après plusieurs investigations, le corps de la jeune fille a été retrouvé le jeudi 27 du même mois suite aux aveux du principal suspect Lucas L. Un agriculteur de 21 ans provenant de la commune de Beynat, situé à 15 km de Brive. Le présumé coupable a déclaré avoir tué cette dernière alors qu’ils étaient tous deux à son domicile.

À lire Brigitte Lahaie révèle des détails croustillants sur sa romance avec Johnny Hallyday

Il a admis avoir « donné un coup de poing » puis étranglé la victime et a ensuite enterré le corps en forêt grâce à un « engin agricole ». Lucas L a été incarcéré et mis en examen pour séquestration, viol et meurtre. L’autopsie faite sur le corps de Justine a confirmé par la suite les révélations du principal suspect. La jeune fille a bel et bien été victime de coups avant d’être étranglée. Justine a été inhumée en toute intimité ce vendredi 04 novembre en présence de 300 personnes environ selon les informations de la gendarmerie.

Meurtre de Justine Vayrac : les habitants regrettent la médiatisation

Après cette tragédie survenue dans la ville de Brive, les habitants aimeraient tourner ce chapitre et préfèrent que les médias relatent d’autres faits joyeux comme la foire du livre organisée dans la ville. En effet, selon les informations du média français « 20 minutes », à Brive, on « préfère parler de la Foire du Livre » plutôt que cet événement malheureux.

La même source explique également que « les médias sont vite partis hors de la zone pour se rendre davantage dans les communes de Tauriac et Beynat, d’où sont originaires la victime et le suspect », ce qui explique l’indignation des habitants. « On en entend plus trop parler. Il faut continuer à vivre malgré tout » déclare Jules, un habitant interrogé par le média français. La Foire du livre organisée chaque année dans cette ville est à sa quarantième édition et les habitants ne comptent pas rester en marge de ce rendez-vous important.

Meurtre de Justine Vayrac : une marche blanche organisée en hommage à la victime à Saint-Céré

L’annonce de la mort de Justine Vayrac s’est faite ressentir partout en France, surtout dans la commune de Saint-Céré où une marche blanche a été organisée en son hommage par ses amis, ce dimanche 06 novembre. On note la participation de près de 700 personnes, qui ont placé dans le jardin public de la commune des fleurs blanches, des bougies et une banderole avec l’inscription :  » Justice pour Justine « . Notons également que cette marche n’a pas connu la participation des parents de la victime.

À lire La décision marquante de Jean-Pierre Pernaut suite à sa rupture

Dans la ville de Brive, la médiation faite autour de la mort de Justine Vayrac, une jeune mère de 20 ans victime d’un meurtre, n’a pas laissé indifférents les habitants de la ville qui n’ont surtout pas aimé l’envahissement des médias dans leur ville. Dans ce contexte où toute la France est sous le choc, une marche blanche a été organisée en l’hommage de la disparue à Saint-Céré.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :