Mode : pour ou contre les cuissardes

© Morning-femina.fr - Mode : pour ou contre les cuissardes

Consulter Masquer le sommaire

Les cuissardes soufflent le chaud et le froid dans la tendance mode, tantôt aimées, tantôt réprouvées. Peu de personnes peinent à les assumer. Mais, qu’est-ce qui divise réellement dans ces bottes maxi ? Doit-on les porter avec assurance ou simplement s’en séparer définitivement ?

Cuissardes

Les cuissardes : à l’origine utiles

Les cuissardes ont au moins deux siècles d’existence à ce jour. Au départ masculines, elles servaient à protéger les jambes des soldats. Ce n’est que plus tard qu’elles ont été popularisées et rendues mixtes, au point même de devenir des objets modes. En France, c’est notamment grâce à Brigitte Bardot, dans son interprétation de « Harley Davidson » dans laquelle elle en était vêtue que les cuissardes ont été découvertes par le grand public dans les années 70. On les considère à une certaine époque comme le symbole de la libération féminine, comme a pu l’être la mini-jupe en son temps.

À lire Mode : 12 sacs à main exclusifs, intemporels et tendance de grandes marques à petit prix !

Qui ne se souvient pas de Julia Roberts dans le film Pretty Woman, rôle dans lequel elle arborait avec une certaine élégance les cuissardes. Malheureusement, ces bottes montantes XXL perdent peu à peu de leur valeur, au point d’être considérées comme vulgaires et prêtées aux travailleuses du sexe. Elles sont même cataloguées de « moches ». Mais, très souvent les cuissardes sont remises au cœur de la tendance mode par des créateurs qui la réinventent. Que ce soit en cuir, en daim, en denim, en caoutchouc ou en nylon, ces bottes ont même été transformées en talons aiguilles sont très appréciées par certaines femmes. Il en existe même en compensés, imprimées ou à lacets. Mais, pourquoi divisent-elles tant ?

« Pour » : Juliette Lécuyer, journaliste mode

Pour la journaliste Juliette Lécuyer, les cuissardes sont la manifestation même de la liberté de la femme indépendante et puissante. Ces bottes marquent la prise de conscience de la féminité, qui doit désormais s’assumer et prendre le pouvoir. Elle cite même en exemple de nombreuses célébrités qui les ont déjà portées ou les portent régulièrement : Brigitte Bardot, Sharon Stone, Rihanna, Lady Gaga ou Léa de la Star Academy 2022. Par ailleurs, c’est ce qui justifie, selon elle, que de nombreuses marques sortent de nouvelles créations de cuissardes. C’est le cas de : Ambush avec sa Bratz goth,  Bottega Veneta avec son cuir tressé, Brunello Cucinelli et sa cuissarde plate et à semelles crantées.

« Contre » : Margaux Ravard, journaliste psycho-sexo :

Pour la journaliste psycho-sexo, Margaux Ravard, la cuissarde apparaît comme un look audacieux qui dévalorise la femme. Ces bottes montantes d’un autre genre, à part donner à la femme une apparence à la D’Artagnan, n’apporte aucune élégance et aucun style à cette dernière. Elle trouve qu’il est assez cavalier comme modèle, peu importe comment ces cuissardes sont portées. Surtout qu’elles n’offrent pas vraiment tellement de possibilité en termes de tenues pour les allier, mis à part des vêtements hautement extravagants. Ce qui pourrait certainement justifier son rejet.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :