Mondial au Qatar : Emmanuel Macron ne veut pas politiser le sport

© Morning-femina.fr - Mondial au Qatar : Emmanuel Macron ne veut pas politiser le sport

Consulter Masquer le sommaire

Les échéances du mondial au Qatar sont au bout du nez. L’effervescence que provoque cette énième rencontre mondiale suscite toutes sortes d’opinions. Mais pour une fois, Macron refuse qu’on lui tire les vers du nez. Ce qui suscite une plus vive réaction au sein de l’audience européenne.

Emmanuel Macron

Politique et sport : deux parts ?

 Bien qu’on le sache versé dans le football, Macron y va maintenant avec des gants. Il ne voudrait pas politiser le sport, mais bien souvent ses prises de positions publiques ont  joué la balance entre telle équipe et telle autre. L’on connait assez bien sa préférence pour l’Olympique de Marseille et ses affinités avec tel joueur ou tel autre. L’on pourra citer à titre d’exemple sa proximité au prodige Kylian Mbapp Il aurait joué de tout son poids pour le voir resté en France plutôt que de se tracer autre horizon vers d’autres clubs. Le prodige le révèle lui-même lors d’une interview. L’on connait aussi ses prises de positions face à la réforme de la ligue des champions par exemple. Il n’a eu cure de s’afficher contre. C’est peut-être bien des éléments qui agitent la polémique autour de sa dé-politisation du sport. Il n’avait jamais affiché une frontière aussi franche.

À lire Le documentaire de Diane von Furstenberg va-t-il changer votre vie ? Découvrez son incroyable histoire !

Mais bien qu’on pourra lui reprocher de faire deux poids deux mesures en affirmant ne pas vouloir politiser le sport, il faut penser aussi qu’il lui est préférable de s’abstenir de prendre position pour des questions d’envergures internationales qui peuvent déstabiliser. C’est peut-être le choix que fait Emmanuel Macron alors que le mondial 2022 au Qatar est à la porte de son effectivité après son report au 20 novembre. 

Les conditions au Qatar 

Certaines équipes nationales ont y déjà effectué leur voyage. Les réservations d’hôtels pour les joueurs sont bouclées et l’activation des dernières minutes est avérée. Malgré cela, plusieurs voix s’élèvent en chant de désapprobation. Certaines voix appellent même au boycott ; et pour cause plusieurs raisons d’ordre éthique et écologique ! L’émirate est accusée d’atteinte aux droits de l’homme, de non reconnaissance du statut des LGBT mais aussi de non-respect de l’écologie dans le cadre de la préparation de cette coupe du monde.

En ce qui concerne la question écologique, la climatisation des stades est ce qui fait grincer des dents les écologistes. L’envergure énergétique d’un tel projet est lourd de conséquences sur la maison commune. Le rejet de CO2 sera davantage massif. C’est une option pour un certain luxe que certains trouvent Insensé.

Une réponse à la pincette !

Les préparations immédiates de la rencontre internationale invitent nécessairement les autorités à faire profil bas.  Face aux polémiques, Macron se contente de dépolitiser le sport. Il précise surtout : « que la question soit climatique ou qu’elle soit des droits de l’Homme, il ne faut pas se les poser à chaque fois que l’événement est là. C’est au moment où on l’attribue qu’on doit se la poser ». Il opte plutôt pour une anticipation qu’une curation. Au lieu de régler les problèmes il est mieux de les prévenir sans dire le locataire de l’Elysée.

À lire Connaissez-vous la nouvelle marque de beauté préférée des Françaises qui détrône Yves Rocher ? Découvrez le choix inattendu des consommatrices !

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :