Objet transitionnel : pourquoi votre enfant suce son pouce ?

© Morning-femina.fr - Objet transitionnel : pourquoi votre enfant suce son pouce ?

Consulter Masquer le sommaire

Chaque enfant est particulier, il développe des manies propres à lui, comme sucer son pouce par exemple. Des enfants qui sucent leur pouce, on en connaît, mais sait-on pourquoi ils le font ?

sucer son pouce

Sucer son pouce : symbole réconfortant

Très peu de parents apprécient que leurs enfants sucent le pouce, certains préfèrent que leurs protégés se défoulent sur leurs doudous en peluche. Malheureusement, c’est au final quelque chose qu’on ne peut pas réellement contrôler. Après le sevrage, les parents s’attendent souvent que cette période de succion soit tournée, c’est sans compter sur son amour pour son pouce. Parfois, il le suce jusqu’à l’adolescence, ce qui n’est pas du goût des parents qui veulent voir leurs progénitures s’émanciper. Avant de s’inquiéter pour l’aspect de ses dents, il faut savoir que le pouce a une vraie fonction de doudou pour l’enfant. Et il faut le respecter. Ce n’est donc pas forcément une mauvaise chose.

À lire Céline Dion : le documentaire poignant retraçant sa vie et sa carrière sera disponible en exclusivité sur une seule plateforme

Sucer son pouce : un retour dans le ventre de sa mère

Élisabeth Brami, psychologue clinicienne, nous explique que : « On n’empêche pas un enfant de mettre son pouce dans sa bouche (ou tout autre doigt), il lui appartient. C’est formidable, personne ne peut vous l’enlever ! ». Une position qui s’oppose à la tendance de certains parents qui ont recours à certains vernis dit-on amers, pour contraindre les enfants d’arrêter de sucer leur pouce. Elle poursuit en affirmant que : « Quand l’enfant prend son pouce et tournicote une mèche de cheveux ou bien frotte un bout de drap contre son nez, c’est un geste de réassurance indispensable, continue la psychologue. C’est très important le toucher, l’odorat, le goût. Ça ramène l’enfant à un état fœtal protecteur. Il en a besoin et pas seulement au moment du coucher ». Le pouce ne sert pas seulement de tétine naturelle d’appoint : au-delà de sa fonction d’objet de succion et de l’apaisement que cela produit, il fonctionne comme un doudou. C’est une sorte d’« objet transitionnel ».

Un âge pour arrêter de sucer son pouce ?

Il est vrai que la plupart des enfants qui sucent leur pouce arrêtent généralement quand ils entrent dans la période de leur adolescence. Mais ce n’est pas automatique, car certains continuent à le faire bien plus tard encore. Alors, y a-t-il un âge pour arrêter de sucer son pouce ? Élisabeth Brami, co-auteure de Le Doudou de Tiloulou apporte quelques éléments de réponse : « Ça dépend de la façon dont les parents lui procurent de quoi « remplir sa bouche » de mots, de rire, de nourriture. Il faut respecter ce temps de succion variable suivant les enfants. Privé de son pouce, un enfant trouvera d’autres astuces pour « téter », car c’est régressif et jouissif (à l’instar des fumeurs). Il pourra, par exemple, mâchouiller sa langue, et même zozoter. La case orthodontiste et appareil dentaire n’est pas si dramatique par rapport à un sevrage violent et aux menaces terrifiantes qu’osent se permettre certains adultes ».

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :