Parent : notre guide de grossesse pour aider et conseiller les futures mamans

© Morning-femina.fr - Parent : notre guide de grossesse pour aider et conseiller les futures mamans

Consulter Masquer le sommaire

Le temps de la grossesse représente une période d’espoir où l’on attend l’arrivée au monde d’un nouveau membre de la famille. Pour protéger cet enfant qui va naître ainsi que la santé de sa mère, voici ce qu’il faut faire. 

Grossesse

Le suivi prénatal 

Dès lors qu’un test de grossesse ou une échographie révèle l’existence d’un sac embryonnaire dans l’utérus de la femme, la première démarche qui incombe au couple est de trouver un accompagnateur expérimenté. Il faut que cet accompagnateur soit un médecin, puisque la qualité du suivi est important pour l’aboutissement heureux de la grossesse. Le médecin peut être de la famille du couple ou non. Mais il est nécessaire qu’il soit qualifié pour bien conduire la femme enceinte à travers ce temps d’épreuve. 

À lire Fâchés depuis des années, Laurent Ruquier explique les raisons de sa brouille avec Laurent Gerra

Lorsque le médecin a été choisi et s’engage à suivre l’enfant et sa mère jusqu’à la délivrance (accouchement), le couple, en occurrence la femme, doit bien planifier ses visites avec ce dernier. La fréquence normale des visites est comprise entre 6 et 10 semaines de la gestation.

Toutefois, l’accord et les avis du médecin comptent dans le choix de la périodicité des visites, car lui seul connait réellement l’état de l’enfant et de la mère. Il peut suggérer des visites plus fréquentes pour suivre un aspect particulier de la grossesse. Evidemment, visiter régulièrement son médecin, cela permet de vite détecter les complications et de les résoudre dans les meilleurs délais. 

Quelle nutrition pour une future maman ?

De toute évidence, l’alimentation des femmes enceintes doit faire l’objet d’une attention particulière. Au-delà des caprices dont les mères porteuses font preuve en termes de nutrition, il reste que leur alimentation doit être suivie. Elle se doit d’être propre et nutritive en vue de garantir la santé de l’enfant à naître.

À cet effet, les spécialistes recommandent pour les futures mamans un régime nutritif composé d’au moins quatre tranches de fruits, de protéines, de céréales et de légumes tous les jours. Les futures mamans peuvent fréquenter quelques corps gras, mais avec modération. Par contre, une future maman doit s’abstenir des aliments crus, fussent-ils d’origine animale ou végétale. Dans la même trame, l’alcool et ses corollaires, les produits alimentaires gardés au réfrigérateur, les jus et produits laitiers non pasteurisés, ne feront pas vraiment du bien à l’enfant ni à sa mère. 

À lire Banques : les frais bancaires vont faire un bond et encore augmenter. Voici comment faire face aux hausses successives de votre banque

Il est vrai que les femmes enceintes peuvent réclamer des aliments selon leurs caprices et leurs tempéraments. Mais il est parfois nécessaire de se référer au médecin accompagnateur pour vérifier la faisabilité de ce qu’elles demandent. 

En état de grossesse ? Comment dormir ?

Les femmes enceintes sont considérées comme fragiles. Leur entourage doit veiller sur elles, mais elles-mêmes se doivent de savoir ce qu’il faut éviter pour protéger leur bébé. C’est pourquoi elles doivent savoir quelle posture adopter au moment de dormir. En ce sens, la posture qu’on recommande le plus aux futures mamans est celle appelée SOS, c’est-à-dire Sleep On Side (dormir sur le côté). Ainsi, se coucher sur le dos ou sur le ventre, étant enceinte, c’est stimuler par soi-même l’interruption de la grossesse (la fausse couche). Il faut y faire attention. 

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :