PMU : un homme de 42 ans réussit à gagner 272 000 euros sans parier un centime

Un résident des Hauts-de-France a cru déjouer le système du PMU.

© Morning-femina.fr - PMU : un homme de 42 ans réussit à gagner 272 000 euros sans parier un centime

Consulter Masquer le sommaire

Ce dernier a élaboré une méthode qui lui aurait permis de remporter 272.000 euros sans jamais avoir à parier ou investir le moindre euro. Cette histoire insolite soulève des questions sur la sécurité et l’intégrité des jeux de paris.

L’arnaque audacieuse : la chute d’un génie de la fraude aux Hauts-de-France

Il a joué un jeu risqué et a fini par perdre. Un résident astucieux des Hauts-de-France a réussi à extorquer au PMU une somme impressionnante de près de 300.000 euros, et ce, sans jamais avoir misé sur un seul cheval.

Avec une astuce apparemment banale, il a monté une entreprise frauduleuse lucrative. Mais comme souvent dans ces cas-là, son ambition démesurée a été sa perte, le menant tout droit dans le filet de la justice.

À lire Les 12 Coups De Midi (TF1) : le nouveau millionnaire Emilien ne souhaite rien offrir à sa compagne Jessica

D’après les informations de RMC, qui a mis au jour cette escroquerie, l’individu en question exploitait sans vergogne un bonus de bienvenue proposé par le PMU à tout nouveau client créant un compte sur sa plateforme en ligne. Afin de bénéficier de cet avantage à répétition, il avait établi une multitude de comptes, recourant à des identités fictives, des identités empruntées et même des identités achetées sur le dark web. 

Cette manœuvre malhonnête, bien que sophistiquée, n’a pas échappé aux autorités compétentes qui ont fini par le démasquer.

Le triomphe éphémère : les trois erreurs fatales d’un faux parieur des Hauts-de-France

En l’espace d’une année, de juillet 2022 à juillet 2023, un homme a orchestré une fraude massive en ouvrant 974 faux comptes joueurs auprès du PMU, causant un préjudice financier estimé à 272.000 euros. Cette supercherie, digne d’un film policier, a vu cet individu déployer une ingéniosité remarquable pour exploiter les failles du système, tout en restant dans l’ombre.

L’idée était brillante sur le papier : identifier une vulnérabilité dans le système de bonus et l’utiliser à son avantage. Cependant, notre escroc n’était pas aussi expérimenté qu’il le pensait. Malgré son astuce, il a fallu seulement un an pour que les forces de l’ordre commencent à assembler le puzzle de ses activités frauduleuses, mettant en lumière l’ampleur de son stratagème.

À lire « J’ai vécu des moments extrêmement difficiles », Inès Vandamme (DALS) revient sur ces événements et arrête toutes ses activités pour l’instant

La faille fatale de son plan résidait dans une erreur de débutant : il avait relié tous ses comptes fictifs à un seul et même portefeuille de joueur, et pire encore, il effectuait tous les virements vers un nombre restreint de comptes bancaires. Cette négligence a finalement trahi sa présence, permettant aux enquêteurs de suivre la piste numérique jusqu’à sa porte, scellant ainsi son destin.

Lundi matin, une équipe d’enquêteurs a fait irruption au domicile de l’homme de 42 ans, orchestrant son arrestation et sa mise en garde à vue. Dans un ultime acte d’imprudence, il avait dissimulé dans sa voiture une clé USB, véritable trésor numérique renfermant toutes les fausses identités qu’il avait fabriquées pour tromper le PMU. 

Selon les informations de RMC, il a été mis en examen pour des chefs d’accusation de blanchiment et d’escroquerie. En attendant la tenue de son procès, il a été placé sous contrôle judiciaire, une mesure conservatoire qui scelle provisoirement sa liberté.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :