Pouvoir d’achat: 2 semaines de promotions historiques chez Lidl, Carrefour et Leclerc

Certains magasins se sont démarqués en ce début d'année à travers leurs réductions.

© Morning-femina.fr - Pouvoir d’achat: 2 semaines de promotions historiques chez Lidl, Carrefour et Leclerc

Consulter Masquer le sommaire

C’est particulièrement le cas de Lidl, Carrefour et Leclerc. Cependant, les consommateurs vont désormais être obligés de payer plus cher. En effet, cela est dû à l’apparition d’une nouvelle loi en France. Celle-ci interdit les promotions sur certains produits. 

Les clauses de la loi Descrozailles

Certains supermarchés comme Lidl, Carrefour, ou Leclerc permettaient aux clients de profiter de bonnes affaires en ce début d’année. En effet, il était possible de voir des slogans tels que: “Un produit acheté = un produit offert », « -50% sur cet article », « 70% de remise« . Ce ne sera malheureusement plus le cas d’ici quelques jours. 

En fait, une nouvelle loi interdit désormais toutes les réductions supérieures à 34% dans les magasins. Cette réglementation est connue sous le nom de loi Descrozailles. Elle s’adresse à tous les produits non alimentaires vendus dans la grande distribution.

À lire Noz : – 60% sur 130 000 produits d’une marque de luxe, disponibles dans quelques jours. Un coup de maître pour l’enseigne discount

C’est particulièrement le cas des produits d’hygiène, d’entretien et de beauté. En d’autres termes la lessive, le liquide vaisselle, le savon, les couches, le papier toilette ou encore les tampons. Sans oublier de mentionner l’alcool. 

Par ailleurs, il faut signaler que cette législation entre en vigueur le 1er mars prochain. Les Français disposent donc de quelques jours pour bénéficier de remises alléchantes sur des dizaines de produits. Vu qu’il s’agit de la dernière ligne droite avant l’interdiction, les établissements multiplient les promotions. 

Une volonté d’écouler les stocks

Si vous souhaitez faire des économies durant ces deux semaines, allez chez Lidl, Carrefour ou Leclerc. Chez Lidl, vous avez par exemple droit un deuxième paquet offert pour un paquet de tablettes lave-vaisselle Fairy acheté. C’est aussi le cas pour E.Leclerc, qui propose -60% pour un pack de 20 bières.

Enfin, Intermarché, quant à lui, offre le lot de trois dentifrice Oral-B au prix d’un. En clair, c’est le moment idéal pour profiter de tels rabais, avant qu’il ne soit trop tard. 

À lire Vinted : voici les 3 comptes à suivre impérativement pour chiner des pièces avant tout le monde

Par ailleurs, le but de ces différentes réductions est d’écouler les stocks. En effet, les grandes enseignes ont pris l’habitude de passer des commandes très importantes auprès des fournisseurs.

Surtout pour ce qui est des produits d’hygiène, de beauté et d’entretien. De plus, la quantité accrue de ces différentes références les aide à décupler les rabais pour le plaisir de la clientèle. C’est dans ce cas qu’il est possible d’offrir un article supplémentaire après que vous en ayez acheté un. 

En se servant de ce genre de formules, des produits comme les déodorants et les papiers s’écoulent très rapidement. Cependant, avec la loi Descrozailles, les inventaires vont se vider plus lentement. Voilà pourquoi les enseignes de la grande distribution veulent faire de la place dans leurs rayons.

Tous les produits ne sont pas concernés par cette loi

Il faut signaler qu’à partir du 1er mars prochain, les produits non alimentaires vont toujours profiter de réductions. Cependant, ces dernières ne devront pas aller au-delà de -34%. Cette réduction du nombre et de l’ampleur des promotions est due à la persistance de l’inflation en France. Surtout pour ce qui est des articles onéreux, selon l’Insee. 

À lire Lidl : terminé les moustiques à la maison et les piqures cet été avec cette nouvelle gamme de produits innovants

Par ailleurs, la loi Descrozaille, veut surtout renforcer le rapport de force entre les distributeurs et les industriels qui les approvisionnent. En baissant les promotions, l’exécutif pense que les magasins vont être contraints de payer les industriels comme il se doit. 

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :