Prime à la naissance 2023 : voici le montant du virement que les futurs parents vont recevoir

© Morning-femina.fr - Prime à la naissance 2023 : voici le montant du virement que les futurs parents vont recevoir

Consulter Masquer le sommaire

Pour cette année 2023 encore, la prime à la naissance sera distribuée aux nouveaux parents par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Si pour en bénéficier il faut être parent au cours de l’année 2023, certains critères spécifiques s’appliquent pour déterminer son montant en fonction des parents. Alors si vous êtes parent ou serez parent en 2023, combien allez-vous toucher ? Par ailleurs, qu’est-ce qu’il faut faire pour bénéficier de cette prime ?

Virement

Quels sont les démarches à faire pour recevoir la prime à la naissance 2023 ?

La prime à la naissance 2023 est un dispositif à l’endroit des parents qui attendent un nouveau bébé, dans le but de leur permettre de financer cette étape de leur vie. Si par principe tous les parents y sont éligibles, il faut toutefois réaliser des démarches administratives :

À lire Qui est Lola, la nouvelle petite amie de Florent Manaudou? Pourquoi les fans sont si partagés?

  • Déclarer la grossesse dans les 14 premières semaines auprès de la CAF et de la Caisse primaire d’Assurance maladie (CPAM) ;
  • Avoir sa résidence principale en France et y résider pendant plus de six mois par an ;
  • Justifier de ressources inférieures à un certain plafond.

Quel montant peut-on espérer toucher ?

1 003,97 euros, voilà le montant que chaque parent est censé toucher pour un enfant. Par ailleurs, si vous mettez au monde des jumeaux, il faudra juste multiplier cette somme par deux, ainsi de suite. Il est à noter que chaque 1er avril, ce montant est revalorisé.

Y-a-t-il un plafond pour toucher la prime de naissance ?

La base de calcul de cette allocation est principalement fixée par rapport à vos revenus. Ces derniers correspondent à l’année N-2 et le seuil mis en place va dépendre de la situation familiale, maritale et professionnelle du foyer. Plafond de ressources pour bénéficier de la prime de naissance (2023) :

Nombre d’enfants (nés ou à naître)Couple avec un seul revenu d’activitésParents isolés ou couples avec deux revenus d’activité
133 040 €43 665 €
239 648 €50 273 €
347 578 €58 203 €
Par enfant supplémentaire7 930 €7 930 €

Les parents ont la possibilité de se rapprocher de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) pour bénéficier des outils mis en place pour leur permettre de réaliser des simulations pour estimer leurs droits à la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) dont la prime de naissance.  Vous pouvez également le retrouver sur le site de la CAF.

À quel moment reçoit-on la prime de naissance ?

Si l’on s’en tient à la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) du 14 décembre 2020 : le versement est effectué  le dernier jour du deuxième mois qui suit la naissance de l’enfant ou suite à la justification de la fin de la grossesse. Mais déjà, dès le 7ème mois de grossesse, une avance est faite au parent.

À lire Repasser et défroisser sans fer à repasser, c’est tout à fait possible. Voici comment obtenir un ligne comme neuf

Les mutuelles versent-elles des primes à la naissance ?

Oui. L’employeur peut choisir ma mutuelle qui verse aux employés la prime de naissance. Elle peut également figurer dans la Convention collective ou dans le contrat de travail. Dans tous les cas, son versement s’impose à l’employeur, sauf si le salarié a donné son accord pour que son employeur soit dispensé de cette obligation.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :