Réforme des retraites 2023 : « J’aurai tous mes trimestres à 69 ans. Dois-je attendre cet âge pour toucher ma retraite complète » ?

© Morning-femina.fr - Réforme des retraites 2023 : « J’aurai tous mes trimestres à 69 ans. Dois-je attendre cet âge pour toucher ma retraite complète » ?

Consulter Masquer le sommaire

Parmi les français qui s’interrogent sur leurs retraites depuis que le gouvernement a annoncé sa réforme de la retraite, on retrouve Amandine. Selon ses calculs, elle n’aura droit à tous les trimestres requis pour le taux plein que lorsqu’elle aura 69 ans. Alors qu’elle a eu une carrière hachée jusqu’ici, Amandine se demande si elle devra travailler aussi tard pour bénéficier de sa retraite complète. Nous tentons de répondre dans cet article. 

Senior woman

Amandine : une de nos lectrices s’interroge

Il faudra 172 trimestres à Amandine pour qu’elle profite entièrement de sa retraite, et pour cela, elle devra travailler jusqu’à 69 ans. En effet, elle affirme avoir commencé à travailler à 26 ans et avoue avoir plusieurs fois arrêté d’exercer. Voilà à peu près ce que l’on sait de la situation de cette femme, car on ignore si elle a des enfants, on ne sait pas si elle est dans le public ou dans le privé. Ces informations sont importantes, parce que si elle a deux enfants par exemple et qu’elle exerce dans le privé, elle pourra partir en retraite à l’âge de 65 ans. En clair, dans sa base de calcul, il pourrait y avoir des éléments qui lui permettraient de partir plus tôt en retraite et bénéficier de la totalité de sa pension retraite

À lire Aides sociales : voici le montant astronomique qu’il est possible de toucher sans travailler en France

En outre, il faut savoir que le rachat de trimestres est également possible. L’acquisition de plusieurs trimestres, jusqu’à 12 correspondants à des années d’études ou des années cotisées incomplètes est une option. Certes, ça nécessite de gros moyens, mais ce sera au fisc de déduire la somme. Néanmoins, Amandine pourrait toucher sa retraite à taux plein avant, à 67 ans, l’âge d’annulation de la décote. Elle pourra donc liquider sa retraite à 67 ans à taux plein, indépendamment du nombre de trimestres acquis. Il est peut-être vrai que le gouvernement a réformé la retraite, en repoussant notamment l’âge moyen de départ, mais il n’a pas touché à l’âge actuel du taux plein automatique, qui est de 67 ans. Même s’il faut faire la différence avec une retraite maximum.

Quelle différence entre retraite à taux plein et retraite à taux maximum?

Pour ceux qui travaillent jusqu’à 67 ans alors qu’ils n’ont pas accumulé tous les trimestres, peuvent éviter ainsi la décote. Mais, vous n’évitez pas pour autant une minoration de votre pension de retraite. Par ailleurs, si vous n’avez pas tous les trimestres, c’est-à-dire 172 trimestres, votre retraite ne sera pas complète. Dans le calcul de votre retraite, cette donnée est prise en compte :

  • Pension de base = salaire annuel moyen x 50% x nombre de trimestres obtenus au régime général / nombre de trimestres requis

Si Amandine a un salaire annuel moyen de 20 000 euros brut mais qu’elle n’a que 169 trimestres sur 172, le calcul de sa retraite se fera sur cette base : 

  • 20 000X50%X169/172 = 9825,58. Soit 818,79 bruts par mois pour sa pension de base à taux plein. Sans compter la retraite complémentaire.

Rappelons au passage que 50% est le taux maximum, le fameux taux plein.

À lire Vianney: peu de gens connaissent la relation unique qu’il entretient avec cet icône de la chanson qui a pourtant changé sa vie

Mais si Amandine continue à travailler pour avoir tous ses trimestres, voici le calcul:

Mais si Amandine dispose de tous ses trimestres, voici le calcul :

  • Pension de base = salaire annuel moyenX50%x172/172
  • Soit 20 000 x 50%= 10 000. Soit 833,33 euros brut par mois. Sans compter la retraite complémentaire, nécessairement plus élevée puisque toutes les cotisations versées à l’Agirc-Arrco pendant ces années lui rapporteront des points en plus.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :