Santé : le sucre est un poison pour notre corps, voici 4 conseils d’une spécialiste réduire drastiquement sa consomation !

© Morning-femina.fr - Santé : le sucre est un poison pour notre corps, voici 4 conseils d’une spécialiste réduire drastiquement sa consomation !

Consulter Masquer le sommaire

Les effets néfastes du sucre ne sont plus à démontrer. Quand ce n’est pas le diabète, l’excès sucre est parfois à l’origine du manque de concentration, des fringales et parfois de la dégénérescence de la santé mentale. Il devient donc urgent de réguler sa consommation. Jessie Inchauspé, biochimiste et autrice de La Méthode Glucose Goddess, nous livre ses 4 conseils pour réduire votre dépendance au glucose.

Sucre

Lisser la courbe de glucose : les origines de cette approche

Il faut d’abord noter que c’est la conséquence d’une situation personnelle. En effet, Jessie Inchauspé révèle avoir souffert de troubles de la santé mentale alors qu’était plus jeune. Elle s’est, par exemple, brisée la colonne vertébrale à l’âge de 19 ans en tentant de sauter dans une cascade. « J’ai maintenant beaucoup de métal dans mon dos. J’ai beaucoup souffert physiquement », témoigne-t-elle. C’est à la suite de cet accident que la jeune fille développe des soucis de santé mentale. Elle enchaîne les dépressions, les épisodes d’anxiété et de crises de panique. « Je me suis rendu compte que si je n’avais pas ma santé, je n’avais pas grand-chose. Donc j’ai commencé à chercher des réponses, des solutions », raconte-t-elle.

À lire Brigitte Lahaie révèle des détails croustillants sur sa romance avec Johnny Hallyday

Quelque temps après, elle va se ressaisir et décrocher une licence en mathématiques, pour ensuite se tourner vers la biochimie. Lors d’un voyage en Californie, pour étudier la génétique, elle a l’occasion de porter un capteur de glucose, « une petite machine qui se porte sur l’arrière du bras et qui a été créée pour les personnes qui ont un diabète » détaille-t-elle. « J’ai commencé à me rendre compte que plus j’avais des pics de glucose pendant la journée, moins bien je me sentais mentalement », se souvient-elle. « J’ai commencé à voir qu’il y avait un lien entre mon alimentation et ma santé mentale », explique-t-elle. Par la suite, la jeune femme se plonge dans la lecture de nombreuses études scientifiques pour lisser les pics de glucose, ce qui l’a aidé à guérir.

4 conseils d’une experte pour lisser votre courbe de glucose

La biochimiste propose 4 conseils pour lisser votre glucose au quotidien, et selon elle, ces derniers sont « très faciles » et cela ne « vous ne demande pas de compter les calories ou d’éliminer le chocolat et les pâtes de votre alimentation » précise-t-elle.

Préférez un petit-déjeuner salé

Jessie Inchauspé préconise pour commencer de prendre un petit-déjeuner salé, avec plus de protéines. « Ça peut être de la viande, du fromage, des œufs, du poisson, des protéines en poudre ou les restes du dîner », illustre la spécialiste. Avant de poursuivre que « si on prend un petit-déjeuner sucré, le sucre va créer un gros pic de glucose dans notre organisme. Après le gros pic, il y aura un gros creux. Et là, fatigue, fringale et faim ».

Une cuillère à soupe de vinaigre par jour

La spécialiste recommande de prendre un verre d’eau avant de consommer un repas riche en féculents. Vous pouvez également y ajouter une cuillère à soupe de vinaigre. « Le vinaigre contient une molécule qui s’appelle acide acétique. Il ralentit la vitesse à laquelle les féculents se transforment en glucose durant la digestion », explique-t-elle.

À lire La décision marquante de Jean-Pierre Pernaut suite à sa rupture

Une entrée à base de légumes

Commencer le repas par les légumes, conseille Jessie Inchauspé : « La fibre a le temps de tapisser notre estomac et la partie haute de notre intestin pour prévenir trop de molécules de glucose qui passeraient trop rapidement dans le sang ». Vous pourrez donc garder la sensation de satiété beaucoup plus longtemps. Cela vous permettra en plus d’éviter les fringales, d’avoir moins d’inflammations et de réduire la baisse d’énergie. 

Bougez après un repas

Enfin, la biochimiste conseille de bouger pendant au moins 10 minutes après vos repas : « Nos muscles, lorsqu’ils se contractent, ont besoin d’énergie. Et le premier endroit où ils vont puiser cette énergie, ça va être dans notre sang », explique Jessie Inchauspé. « Une partie du glucose du repas va être utilisée pour de l’énergie au lieu de créer ce gros pic ».

Quels effets sur le corps ?

« Ce n’est pas un régime pour maigrir du tout”, souligne Jessie Inchauspé. Selon elle, lisser la courbe de glucose peut aider à améliorer la santé physique et mentale. Aussi, il est possible de manger ce que vous souhaitez. Cependant, la biochimiste précise que l’une des conséquences observées est lissant la courbe de glucose est la perte de poids. “On réduit les fringales, on réduit la faim, et notre corps brûle plus de graisses ».

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :