Secret Story, Intervilles, Le Bigdil… Les émissions qu’on rêve de voir revenir en 2023

© Morning-femina.fr - Secret Story, Intervilles, Le Bigdil… Les émissions qu’on rêve de voir revenir en 2023

Consulter Masquer le sommaire

La tendance est au retour des émissions mythiques au petit écran, depuis la réussite de La Star Academy sur TF1. Cette nouvelle année, certaines émissions sont également espérées : Secret Story, Intervilles, Le Bigdil… pourront être ressuscitées.

Star academy

Un effet Star Academy

« J’attendais vraiment le retour de la Star Academy. Le concept était bon à la base, mais il y en avait beaucoup et on a vite fait le tour. Mais c’est comme la mode, il y a des cycles, tout revient et ça plaît au final. Ils ont repris ce qui fonctionnait à l’époque et ça cartonne », témoignage de Romain, un grand amoureux de la Star Academy. Il faut dire que l’émission a battu les records d’audiences pour un retour, soit 4,8 millions de téléspectateurs pour le premier prime. Un succès qui a déclenché une effervescence pour les émissions des années 2000.

À lire Noël : si vous manquez d’idées, voici 4 cadeaux qui feront plaisir à coup sûr!

Ici la voix, Secret Story pourrait être ressuscitée…

Emission présentée par Benjamin Castaldi (avant d’être remplacé par Christophe Beaugrand), Secret Story a été lancée en 2007 sur TF1 et a connu un succès phénoménal avant de prendre fin en 2017. Le descriptif de l’émission était simple : des candidats réunis dans une maison pour deux mois, devaient garder le plus longtemps possible leur secret. Au bout de cet exercice, il y avait une cagnotte.

Alors, on a appris récemment de Jean-Louis Blot, le président d’Endemol France, que la possibilité de revoir l’émission était forte : « On travaille au retour de Secret Story, Loft Story ou à l’arrivée de Big Brother. On est convaincu que c’est ce qui correspond à l’usage de la consommation des programmes télévisés aujourd’hui (…) Ces émissions permettent de créer du bruit sur les réseaux sociaux et sont consommables sur Instagram, Tik Tok, Twitter, Facebook ou Twitch. […] On est dans quelque chose de complètement protéiforme qui convient parfaitement à ce que doit être la télévision aujourd’hui. C’est marrant car ces émissions ont été inventées il y a 20 ans mais elles sont aujourd’hui parfaitement adaptées à la manière de consommer du contenu »

« Et… Top à la vachette ! », mais sans vachette

Créée en 1962, Intervilles pourrait également faire son grand retour, mais sous une nouvelle déclinaison. A en croire Nagui : « Il y a des valeurs aujourd’hui à respecter qui ne l’étaient pas forcément à l’époque. Je pense, par exemple, aux normes de parité. Jusqu’ici, il y avait énormément d’épreuves de mecs. Puis, quand des femmes étaient candidates, c’était souvent ridicule avec des épreuves de t-shirts mouillés pour que l’on voit des fesses et des seins sans jamais l’avouer ». Le présentateur annonce qu’il sera accompagné à la présentation par Bruno Guillon. Il sera donc également question de veiller au bien-être animal : « Il est hors de question pour moi qu’un animal souffre, périsse ou soit maltraité pendant une émission. Et oui, par le passé, j’ai fait des émissions avec des chiens, des chats, des tigres, des serpents, j’étais un viandard. Qui n’évolue pas ? Intervilles aussi doit vivre avec son temps », poursuit Nagui.

L’idée d’un retour d’Intervilles ne plaît pas forcément à Jean-Pierre Foucault : « Tout sera tourné. Ils vont en faire quatre ou cinq par jour. Ce qui fait la qualité d’Intervilles, c’est le direct. Le direct, c’est la vie ! Tout peut arriver. Et là, rien ne peut arriver, parce que s’il y a un problème, on coupe et on refait. Le même public, le même site… »

À lire Choisir sa marque de prêt-à-porter : entre qualité et tendance

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :