Taylor Swift : la triste statistique dévoilée après ses concerts à Paris en mai. L’organisateur forcé de s’expliquer

À la suite du concert de la star américaine Taylor Swift dans la ville de Paris, plusieurs fans ont présenté des symptômes liés au Covid-19.

© Morning-femina.fr - Taylor Swift : la triste statistique dévoilée après ses concerts à Paris en mai. L’organisateur forcé de s’expliquer

Consulter Masquer le sommaire

Certains d’entre eux ont même été avérés. La direction de Paris La Défense Arena a été interrogée à ce sujet. L’organisme assure que toutes les normes sanitaires ont été observées. Que s’est-il donc passé ?

Les concerts de Taylor Swift très attendus, mais des symptômes de Covid-19 au rendez-vous

Les 9, 10, 11 et 12 mai derniers, la star américaine a rassemblé plus de 180 000 personnes au sein de la plus grande salle d’Europe. Il s’agit bel et bien de Paris La Défense Arena dans la ville de Nanterre. La population des « sweeties « était donc présente en grand nombre, même si certains ont présenté des signes de Covid-19 après le concert.

De nombreux témoignages ont circulé sur les réseaux sociaux alors que le virus circule toujours en France. Il faut d’ailleurs noter que les cas sont de plus en plus en hausse chez les jeunes.

À lire Tibo InShape, le nouveau roi d’Instagram en France, surpasse Léa Élui

Cependant, les normes sanitaires étaient-elles réunies en début mai dans cette salle de concert ? Il fallait se rapprocher de l’organisateur de l’événement pour avoir plus amples informations. Celui-ci est interrogé par France Télévisions et révèle toutes les mesures ayant été prises.

Paris La Défense Arena déclare : « L’air qui rentre est complètement purifié et ensuite il est renouvelé toutes les deux heures par ces sept extracteurs d’air qui le rejettent à l’extérieur. On a été bien au-delà de ce qui nous avait été demandé au niveau réglementaire dans le cadre des normes Covid ». Ce sont les détails que donne la directrice Bathilde Lorenzetti.

Un professeur de physique donne son avis

Les confrères de France Télévisions n’ont pas été satisfaits par la réponse de l’organisateur de ce concert. En effet, ces derniers pensent que les mesures prises n’étaient pas suffisantes.

Ils se sont donc rapprochés d’un professeur de physique qui a simulé la qualité de l’air en fonction des informations données par la salle de concert. Son résultat est alarmant, car selon lui, en deux heures, il est possible d’observer un taux de CO2 de 1 172 ppm. Ce qui correspond à « presque deux fois le taux recommandé pour un lieu clos ».

À lire Christophe Beaugrand s’excuse après un incident en direct sur TF1

A la question de savoir s’il y a un risque de se rendre à un concert aujourd’hui, il dit « Parfois oui ». Par ailleurs, le médecin Antoine Flahault est allé dans le même sens dans le réseau social X. Il explique que : « les conditions sont réunies, car on passe plus de 3 heures à chanter, crier, hurler son bonheur d’être ensemble en lieux clos ».

Rien n’arrête les fans de Taylor Swift

Tandis que beaucoup prennent cette nouvelle avec le sourire et restent sous le charme du spectacle de la star américaine, d’autres sont plus véhéments. C’est particulièrement le cas de l’avocate et militante Elisa Rojas qui parle d’ailleurs d’événement grave.

Cependant, les fans ne sont pas prêts à bouder leur plaisir et veulent déjà être le 2 et 3 juin prochain à Lyon. En fait, il s’agit de la nouvelle étape de ce « Eras Tour ». Le plus important reste à prendre quelques mesures de sécurité supplémentaires pour ne pas vivre une situation du même genre. Il est même possible d’assister à un retour du fameux masque.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :