TF1 : la nouvelle série Brocéliande qui s’annonce déjà comme le nouveau succès de la chaine a fait sensation à Cannes

Brocéliande, la nouvelle série sensationnelle de TF1 avec Nolwenn Leroy, a été dévoilée en avant-première à Canneseries.

© Morning-femina.fr - TF1 : la nouvelle série Brocéliande qui s’annonce déjà comme le nouveau succès de la chaine a fait sensation à Cannes

Consulter Masquer le sommaire

Quelques privilégiés ont eu l’opportunité de la découvrir en présence de Nolwenn Leroy elle-même. Nous étions sur place pour Télé-Loisirs et nous sommes impatients de partager notre expérience avec vous.

La série fait sensation à Canneséries

C’était un événement majeur sur la Croisette ! Pour sa troisième journée, le dimanche 17 avril, le festival Canneséries a présenté en avant-première Brocéliande, une mini-série de TF1 avec Nolwenn Leroy. Dès 14 heures, journalistes et festivaliers se sont rassemblés à l’entrée de l’Espace Miramar pour assister à la projection. 

Aux côtés de Nolwenn Leroy, qui est passée de chanteuse à actrice, Marie-Anne Chazel, Catherine Marchal, Arnaud Binard, le réalisateur Bruno Garcia et la productrice Juliette Hayat étaient également présents.

À lire Thriller estival 2024 avec Nicolas Cage: une œuvre à la hauteur du Silence des Agneaux?

L’intrigue de la série de TF1 mettant en vedette Nolwenn Leroy

Une jeune fille nommée Fanny Legoff se réveille seule, couverte de sang, dans la forêt ancienne de Brocéliande. Dans sa main, elle tient une serpette qu’elle laisse tomber avant de crier le nom de son amie Laura, qui a disparu mystérieusement. Deux décennies plus tard à Paris, Fanny, maintenant une scientifique éminente, est honorée pour ses recherches globales.

Après avoir étudié l’ADN humain, elle a fondé un laboratoire dédié à l’étude de l’ADN des plantes. Alors que la soirée de célébration se termine, elle reçoit un colis d’un expéditeur anonyme contenant la serpette qu’elle avait laissée dans la forêt vingt ans auparavant. Hantée par son passé, Fanny saisit l’occasion d’une master-classe à l’université de Brocéliande pour résoudre le mystère de la disparition de Laura.

Certains pensent qu’elle est directement liée à cette disparition. C’est l’occasion pour Fanny de retrouver sa mère, une guérisseuse et experte en botanique jouée par Marie-Anne Chazel, son premier grand amour, Maxence, interprété par Arnaud Binard d’Emily in Paris, et son ancienne professeure, Armelle, jouée par Catherine Marchal, qui est mariée au gendarme qui avait mené l’enquête à l’époque, joué par Thomas Jouannet.

L’évaluation du premier épisode

Le défi était grand, mais elle l’a relevé avec brio ! Pour son deuxième rôle dans une fiction, après avoir joué aux côtés de Corinne Masiero en 2021 dans un épisode de Capitaine Marleau, Nolwenn Leroy a abordé ce personnage avec une sincérité et une détermination qui sont évidentes dès les premières scènes.

À lire Le Diable s’habille en Prada revient au cinéma, mais avec une différence majeure

Tout comme son personnage, qui est au cœur de toutes les suspicions, elle enchaîne les scènes avec une confiance qui dissipe les doutes sur sa capacité à mener un tel projet. Aussi captivant qu’un « page-turner », cet épisode inaugural se présente comme un jeu de piste complexe, soutenu par une variété de personnages dont les objectifs sont autant de voies à explorer.

Filmée comme un personnage à part entière par le réalisateur Bruno Garcia, la forêt de Brocéliande impose sa majesté et ses mystères sans pour autant éclipser les protagonistes de cette histoire, incarnés par une distribution harmonieuse. Héritière des grandes séries populaires traditionnelles pleines de secrets et de mystères, Brocéliande se profile comme un rendez-vous incontournable de la prochaine saison.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :