Top Chef (M6): c’est terminé pour Alexandre Marchon malgré son passage dans l’émission et suite à une période de dépression

Alors que les amateurs d’art culinaire espèrent découvrir les talents du chef Alexandre Marchon, il ferme son restaurant pour des raisons compréhensibles. 

© Morning-femina.fr - Top Chef (M6): c’est terminé pour Alexandre Marchon malgré son passage dans l’émission et suite à une période de dépression

Consulter Masquer le sommaire

Le monde de la gastronomie est en émoi alors qu’Alexandre Marchon, ancien candidat de la 14e saison de l’émission à succès « Top Chef« , vient d’annoncer la fermeture de son restaurant, « Marchon« , situé dans le 11e arrondissement de Paris.

Cette nouvelle a été partagée par le chef sur son compte Instagram, accompagnée d’un texte poignant et de plusieurs photos témoignant de son parcours culinaire.

Alexandre Marchon, un chef talentueux au parcours remarquable

Alexandre Marchon s’était fait remarquer dès ses débuts en remportant « Un dîner presque parfait » dix ans auparavant. Sa participation à la 14e saison de « Top Chef » en 2023 avait également marqué les esprits, le propulsant au rang de chef talentueux et prometteur des français.

À lire Philippe Etchebest raconte sa pire expérience culinaire, un souvenir « violent, à la limite de la fosse séptique »

Après cette expérience télévisuelle, le chef originaire de Paris avait ouvert son propre restaurant, avec l’ambition de faire découvrir sa cuisine originale et passionnée aux habitants de la capitale française.

Les raisons derrière cette fermeture inattendue

Après près de cinq ans d’aventure culinaire, Alexandre Marchon a pris la décision difficile de vendre son établissement malgré son succès. Dans un message émouvant adressé à ses followers sur Instagram, le chef explique les motivations qui l’ont conduit à cette décision déchirante.

« Après quatre ans et demi d’activité, j’ai décidé de tourner cette page de ma vie. Principalement parce que mes envies ont changé, parce que je suis fatigué, parce que je suis allé jusqu’au bout, et j’en suis fier, aussi parce que mes certitudes ont volé en éclat », déclare-t-il.

Le chef autodidacte pointe du doigt les défis inhérents au métier de restaurateur, notamment les tumultes de la vie d’entrepreneur. La pandémie de la Covid-19 a également laissé des séquelles, avec des mois d’incertitude, des salles vides, et des choix difficiles à assumer.

À lire Personnalités préférées des français: entrée fracassante d’un homme politique dans le top 50 pour la première fois

« J’ai appris le Covid sans aides de l’État, les succès et les éloges, les échecs et les salles vides, les choix qui ne payent pas et les bonheurs inattendus », confie Alexandre Marchon.

Une souffrance personnelle mise en lumière et un nouveau chapitre pour Alexandre Marchon

Au-delà des challenges professionnels, Alexandre Marchon révèle avoir été confronté à une souffrance personnelle, celle de la dépression. « J’ai appris la dépression. J’y ai vécu mes plus grands bonheurs et mes peines les plus profondes », confesse-t-il. Cette déclaration met en lumière les pressions psychologiques que peuvent subir les chefs dans un milieu exigeant et compétitif.

Malgré cette période difficile, Alexandre Marchon souhaite tourner la page et se concentrer sur un nouveau chapitre de sa vie. « Je veux retrouver le plaisir de cuisiner pour cuisiner », annonce le chef cuisinier talentueux.

Cette décision, bien que difficile, reflète une prise de conscience personnelle et le désir de préserver sa santé mentale.

À lire Objectif Top Chef (M6): Philippe Etchebest « on l’a enfermé dans la cave » pendant les tournages, les révélations d’un membre de l’équipe

En guise de conclusion, la fermeture du restaurant « Marchon » marque la fin d’un chapitre dans la vie du chef émérite. Son parcours, ponctué de succès et de défis, révèle les coulisses souvent méconnues du monde de la gastronomie.

En espérant qu’Alexandre Marchon trouve l’apaisement et le bonheur dans ses futurs projets, nous lui adressons tout notre soutien.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :