Une vague de critiques contre la version live de La Petite Sirène : « Sébastien le crabe ressemble trop… à un crabe » selon les internautes

Consulter Masquer le sommaire

Alors que sa sortie officielle est prévue pour le 24 mai prochain, le Disney live « La Petite Sirène » n’a pas fini de faire parler ! Après la diffusion des premières images, les internautes ont vivement critiqué cette production. La dernière critique en date vise particulièrement le look du crabe Sébastien, qui ressemble, selon certains de la version live, beaucoup trop à un crabe. Le design de ce crabe opiniâtre ne passe pas aux yeux du public !

Informations principales :

  • Titre : La Petite sirène
  • De Rob Marshall
  • Avec : Halle Bailey, Jonah Hauer-King, Awkwafina
  • Sortie : le 24 mai 2023

Depuis que quelques images et produits dérivés ont été mis en circulation, une vague de critiques et d’indignation a envahi la toile. Leur cible ? Sébastien le Crabe. En effet, dans la version live de La Petite Sirène, certains internautes trouvent que le personnage du crabe est beaucoup trop réaliste. « Ecoutez, je comprends que c’est un crabe. Mais puis-je rappeler aux gens que c’est littéralement un film avec une sirène qui marche et une pieuvre sorcière des mers. Tout n’est pas censé avoir l’air réaliste », a lancé un internaute remonté. Il faut dire que la grogne prend de l’ampleur jusqu’à réclamer l’annulation du film. 

D’autres critiques sont concentrées sur le niveau du doublage : « Le film sera confronté aux mêmes critiques que Le Roi Lion, à moins que le doublage soit irréprochable ». Même s’il se trouve quand-même parmi les internautes, une partie qui relativise en regrettant les progrès techniques en comparant les versions lives des animaux Disney aux versions de Garfield et Scooby-Doo dans les films en prises de vue réelles. « Je ne comprends vraiment pas tous ces commentaires. Les gens se plaignent que le crabe ressemble à un véritable crabe… Je veux dire, il y a des années, vous avez accepté ces Garfield et Scooby Doo… ».

À lire Whoppah : meublez et décorez votre intérieur avec le Vinted de la déco désign, la plateforme hollandaise qui connaît un succès dingue

Le constat qui se dégage de ces critiques est que travailler sur les animaux animés en version live n’est pas vraiment chose facile. On se souvient déjà de la vague de critiques à la sortie en 2019 de la bande-annonce du Le Roi Lion, réalisé par Jon Favreau. Les mêmes que pour la version live d’Aladdin ou des chiens du film Disney+ La Belle et le Clochard. Le public semble ne pas apprécier la disparition du côté expressif des dessins animés. 

Un flot de critiques depuis l’annonce du casting

Il faut dire que le déferlement de critiques n’a pas commencé avec la diffusion des premières images. Tout a commencé lors de la présentation du casting de la version live du film de John Musker et Ron Clements. Les principales réactions négatives visaient l’attribution du rôle-titre à la jeune comédienne et chanteuse afro-américaine Halle Bailey. Cette dernière a d’ailleurs récemment réagi aux commentaires négatifs. Ce à quoi la concernée a répondu dans une interview à The Face : « Les gens ne comprennent pas que quand on est noir, il y a toute une autre communauté. C’est tellement important pour nous d’être représentés ». Elle avoue n’avoir pas été surprise par les nombreux commentaires racistes dont elle a fait l’objet : « En tant que personne noire, vous vous y attendez et ce n’est plus vraiment un choc. (…) Honnêtement, quand le teaser est sorti, j’étais à la D23 et j’étais tellement heureuse. Je n’ai vu aucune négativité ».

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :