Comment défatiguer son regard naturellement ?

© Morning-femina.fr - Comment défatiguer son regard naturellement ?

Consulter Masquer le sommaire

Le vieillissement cutané s’attaque le plus souvent à la zone du contour de l’œil, en donnant à votre regard une apparence fatiguée. C’est une zone assez fragile qui nécessite une attention toute particulière. Exposée à la déshydratation et très sensible aux agressions extérieures, cette zone affecte considérablement votre regard. Ainsi, Anne-Laure Messiasse, directrice de la formation Ingrid Millet, vous donne des précieux conseils pour arriver à lisser et à défatiguer votre regard naturellement.

Cernes

Lisser et défatiguer le regard naturellement : l’option cosmétique

Pour Anne-Laure Messiasse : « Les soins spécifiques pour le contour des yeux sont souvent boudés alors qu’ils ont une réelle efficacité lorsqu’ils sont appliqués de façon régulière {…} leurs fonctions premières sont les mêmes que celles d’une crème du visage. Appliqués le matin, ils apportent de l’hydratation et ont un effet de protection. Ils limitent les dégâts des radicaux libres, générés par les agressions extérieures, lesquels accélèrent le vieillissement cutané. Le soir, ils réparent la peau et l’aident à se régénérer pour éviter que les marques du temps et de fatigue ne s’impriment sur la peau ». En clair, vous devez intégrer le soin du contour des yeux dans votre routine beauté quotidienne.

À lire Zara : la marque lance une gamme unique de produits capillaires en collaboration avec un célèbre coiffeur

La plupart des formules visant à prendre soin du contour de l’homme sont douces, car reconnaissant la fragilité de cette zone. Selon l’experte : « On ne peut pas y mettre n’importe quel parfum ou n’importe quel pourcentage d’actifs. Les ingrédients sont précisément sélectionnés parce que la peau y est plus fine et plus relâchée ». Par ailleurs, vous devez l’appliquer au bon moment : « Pour savoir dans quel ordre appliquer ses soins visage, il faut se baser sur leur poids moléculaire {…} Le sérum, à moins qu’il s’agisse d’une huile très grasse, possède généralement le poids moléculaire le plus bas. Il peut déjà avoir une action sur la zone du regard si l’on dépose une petite goutte vers le haut de la pommette, au niveau du muscle orbiculaire de l’œil. Après le sérum, place à ce fameux contour des yeux, qui a un poids moléculaire un petit peu plus haut, mais qui garde tout de même une texture assez fine par rapport à une crème du visage. Puis on finit avec un soin de jour ou de nuit selon le moment de la journée », explique Anne-Laure Messiasse.

Contour de l’œil : une routine tout en douceur

Prenez également soin de faire attention à la façon d’appliquer votre contour de l’œil, faites preuve de douceur absolue : « une fois le produit appliqué, l’idéal est de venir effectuer des petits mouvements de lissage tout doux, en allant du coin interne vers le coin externe de l’œil » recommande la spécialiste. 

Enfin, « On peut ensuite terminer avec des petits tapotements tout autour de la zone de l’œil pour bien drainer et décongestionner le regard. Les mouvements de lissage permettent de faire chauffer le produit, ce qui améliore sa pénétration et donc son efficacité », assure l’experte. « Ils permettent aussi de freiner naturellement l’installation des rides et ridules. Quant aux petites tapotements, ils ont pour but de relancer la microcirculation sanguine et lymphatique du contour de l’œil, évitant ainsi la formation de cernes et de poches ».

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :