Iris Mittenaere : voici la raison secrète de sa séparation avec Diego El Glaoui, un profond sentiment qui ronge l’ex-Miss France

Iris Mittenaere et Diego El Glaoui se sont séparés.

© Morning-femina.fr - Iris Mittenaere : voici la raison secrète de sa séparation avec Diego El Glaoui, un profond sentiment qui ronge l’ex-Miss France

Consulter Masquer le sommaire

Ce 22 mai, la star a ouvertement parlé de sa séparation d’avec Diego El Glaoui et de son aspiration à la maternité. Ces révélations surviennent environ deux semaines après l’annonce officielle de leur rupture.

Iris Mittenaere : réflexions sur une séparation

Le 10 mai, Iris Mittenaere, Miss Univers 2016, a confirmé sa séparation avec Diego El Glaoui après quatre ans de relation. Malgré leur décision de suivre des chemins différents, elle assure qu’ils se soutiendront toujours. Dans une vidéo YouTube du 22 mai, Iris a partagé ses sentiments sur la rupture. Elle a admis avoir longtemps cherché sa valeur à travers son couple, ce qui a rendu la séparation plus complexe et douloureuse. 

Elle a également exprimé le sentiment que son monde s’écroulait, ayant négligé ses amis pendant sa relation. Ces révélations offrent un aperçu sincère de ses luttes personnelles suite à la séparation.

À lire Quels secrets inédits révélés sur le mariage de Laura Smet il y a 5 ans : photos exclusives, invités de stars et détails insoupçonnés ?

Iris Mittenaere révèle sa plus grande peur

Bien que ce soit « extrêmement difficile » de quitter la sécurité et le confort de sa relation, Iris Mittenaere a trouvé le courage de mettre fin à une relation qui ne lui convenait plus. « Il faut parfois se faire passer en premier« , souligne-t-elle. C’est pourquoi elle a décidé de mettre son projet de maternité en pause.

« Ma plus grande peur est d’être seule et sans enfant », admet-elle. Cependant, elle veut d’abord se sentir bien dans sa peau et dans sa relation avant de s’engager dans un tel changement. « Commençons par essayer d’être bien avec nous-mêmes, le reste suivra », propose-t-elle.

C’est parfois plus facile à dire qu’à faire. Elle, qui a « toujours voulu être mère« , reconnaît avoir ressenti beaucoup de pression par rapport à ce désir de maternité et à la fameuse horloge biologique qui tourne. « Je me suis séparée à 31 ans, donc je ressens vraiment cette pression.

Et tu sais, même moi, je me mets cette pression du temps« , regrette-t-elle. Une pression qui vient de la société. « On grandit avec ça. On grandit en se projetant, en se disant ‘Je vais me marier, puis je vais avoir des enfants‘ », observe-t-elle.

À lire Monica Bellucci dévoile un look exquis avec un manteau multicolore et une robe à près de 5 000 euros, confirmant ainsi son statut de reine de la mode

Le moment où Iris Mittenaere a compris que Diego El Glaoui n’était ‘pas le bon’

Dans ce contexte, l’échec de sa romance avec Diego El Glaoui, alors qu’ils étaient sur le point de se fiancer, ressemble à « un deuil ». « Au-delà de la rupture, tu fais le deuil de la vie que tu avais imaginée et, dans une certaine mesure, tu fais le deuil des enfants imaginaires que tu avais avec cette personne.

Parce que nous en étions à ce stade. Et franchement, c’est douloureux« , explique l’ancienne Miss France. Mais il est évident qu’elle ne pouvait plus continuer ainsi avec Diego El Glaoui.

« Est-ce la vie que je veux ? Est-ce que je veux me sentir mal à certains moments ? Chaque jour pendant les 50 prochaines années ?« , se demandait Iris Mittenaere. « Et la réponse était non. Je veux me sentir bien« , répond-elle. Et de conclure : « Quand tu te rends compte que finalement ce n’est pas la bonne personne, il vaut mieux s’arrêter et ne pas continuer à nier la réalité, car ensuite, les conséquences sont plus compliquées« .

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :