MAPR (M6) : panique à la production avec cette candidate qui ne veut plus se marier et demande l’aide d’Estelle

Dans l'épisode diffusé le 1er avril de l'émission "Mariés au premier regard", une candidate déclare qu'elle ne souhaite plus se marier, malgré un taux de compatibilité élevé avec son futur époux.

© Morning-femina.fr - MAPR (M6) : panique à la production avec cette candidate qui ne veut plus se marier et demande l’aide d’Estelle

Consulter Masquer le sommaire

Dans le dernier épisode de l’émission tant attendue Mariés au premier regard 2024, diffusé le 1er avril prochain sur M6 et déjà disponible sur 6Play Max, les spectateurs feront la connaissance de Marie, une barista barmaid âgée de 34 ans. Tout semblait promettre une aventure pleine de rebondissements.

Une femme trahit par son ex-compagnon

Marie, décrite comme une femme sensible, rêveuse et douce, a été cruellement trahie dans une relation passée. Son ex-compagnon lui a menti sur un prétendu voyage en Australie, alors qu’il entretenait une liaison avec une autre personne. Cette découverte a brisé le cœur de Marie, qui a depuis lutté pour retrouver confiance en elle et en les autres.

Dans des déclarations poignantes, Marie partage son expérience douloureuse, révélant que cette trahison l’a plongée dans un profond désarroi. « Je me suis rendue compte au bout de six mois qu’il n’était pas en Australie. Il était parti dans une ville pas loin. En fait, il me trompait depuis six mois avec quelqu’un. Tout s’est complètement effondré. J’ai senti mon cœur qui s’est brisé« , confie-t-elle, décrivant l’ampleur du choc émotionnel qu’elle a traversé.

À lire DALS (TF1) : après son jugement sévère contre Natasha St-Pier, le geste tendre de Chris Marques en coulisse a touché la chanteuse

Elle conclut en déclarant : “Si lui qui est aussi beau, aussi sincère, aussi gentil… tout en fait. S’il est capable de faire ça, je me suis dit que n’importe qui pourrait le faire. Cette relation m’a détruite« , a-t-elle déclaré.

Un espoir fragile dans MAPR

Malgré ses réticences et ses blessures passées, Marie a décidé de se lancer dans l’aventure de Mariés au premier regard dans l’espoir de trouver enfin l’amour véritable. Lorsqu’elle découvre sa compatibilité avec son potentiel futur mari, un mélange de peur et de joie l’envahit. Cependant, les doutes et les craintes ne tardent pas à ressurgir.

Les points d’incompatibilité avec son futur époux la plongent dans un état de stress extrême. « C’est vraiment une source de stress extrême« , avoue-t-elle, illustrant le combat intérieur qu’elle mène pour surmonter ses peurs et ses incertitudes.

Malgré tout, un geste attentionné de son futur mari, lui envoyant l’une de ses chemises avec son odeur, parvient à apaiser quelque peu ses angoisses.

 L’appel à l’aide de Marie

Lorsque Marie partage la nouvelle avec sa famille, les réactions sont mitigées. Son père, notamment, peine à comprendre sa décision. Mais c’est lors d’un échange avec Estelle Dossin, l’une des expertes de l’émission, que Marie laisse éclater son désarroi. 

À lire Vernis Rouge : discrète sur son élimination, la chanteuse aux 20 millions de vues donne sa version sur son passage dans The Voice

En larmes, elle exprime ses doutes et ses peurs, remettant en question sa capacité à se marier. « Je n’ai plus envie de me marier. Je ne serai pas à la hauteur parce que je ne serai pas jolie, parce que mes cheveux sont dégueux », avoue-t-elle, dévoilant sa fragilité émotionnelle.

Le mystère plane quant à la décision finale de Marie concernant son engagement dans l’émission. Suspendue entre espoir et désespoir, elle doit maintenant faire face à un choix difficile.

Saura-t-elle surmonter ses peurs et ses blessures passées pour embrasser une nouvelle chance en amour ? La réponse reste à découvrir dans les prochains épisodes de Mariés au premier regard.

À lire Koh-Lanta (TF1) : cette vague de départs volontaires des candidats inquiète. Pourquoi certains demandent-ils à être éliminés pour pouvoir partir?

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :