People : connaissez-vous vraiment la vie de Zazie, cette talentueuse chanteuse qui fête ses 59 ans ?

© Morning-femina.fr - People : connaissez-vous vraiment la vie de Zazie, cette talentueuse chanteuse qui fête ses 59 ans ?

Consulter Masquer le sommaire

Une artiste extrêmement douée, Zazie puisqu’il s’agit d’elle, fête ses 59 ans ce 18 avril 2023. La chanteuse née sous le nom d’Isabelle Truchis de Varennes a connu un parcours parsemé d’épreuves difficiles, voire chaotiques. Ce qui fait d’elle l’une des artistes les plus discrètes. Alors, découvrez en détail ce que vous ignoriez de cette femme libre. 

Zazie

Un surnom hors du commun ?

Plus connue sous son nom d’artiste, Zazie, tiré du roman de Raymond Queneau, elle est née sous l’identité d’Isabelle de Truchis de Varennes le 18 avril 1964 à Boulogne-Billancourt. Fille du baron Hervé de Truchis de Varennes, architecte urbaniste, et de Jacqueline Caussé, professeur de musique et pianiste. Elle a un frère Philippe de deux ans son aîné qui deviendra lui aussi musicien… A l’occasion de ses 59 ans, entrons un tout petit peu dans son jardin secret.  

À lire Céline Dion : le documentaire poignant retraçant sa vie et sa carrière sera disponible en exclusivité sur une seule plateforme

Zazie et son enfance « chaotique » : qui sont ses parents ?

Zazie a baigné toute petite dans la musique, sa maman étant pianiste-répétitrice pour des chanteurs lyriques, mais pas seulement. « Au milieu de notre grande discothèque de musique classique, on pouvait trouver quelques vinyles de Brel, Barbara et Brassens, mais aussi Boris Vian et Bobby Lapointe », expliquait la chanteuse à Télérama en janvier 2022. À l’âge de 7 ans déjà, elle vit ses premiers moments difficiles, ses parents doivent se séparer. C’est également à cette même période qu’elle fait la découverte de Bob Dylan, Cat Stevens et Donovan, les chanteurs écoutés par son père.

Au micro de Télé, la chanteuse se confiait en ces mots : « Très bonne élève mais très dissipée, en CP mes professeurs ont décidé de me faire sauter deux classes. À partir de là, ma scolarité a été assez chaotique. Je ne comprenais plus rien, je n’étais plus en phase avec mes camarades de classe. Je me souviens, par exemple, avoir été la seule à ne pas savoir lire l’heure, ni savoir ce qu’étaient des seins (un sujet qui avait l’air de fasciner les filles de ma classe !) » 

De quelle maladie Zazie était-elle atteinte ?

La jeune Isabelle, bien que présentant des aptitudes physiques au-dessus de la normale, a souffert de lymphangiome, une malformation congénitale bénigne des vaisseaux lymphatiques au niveau de la hanche dans son cas. « Je l’avais impressionné en le mettant K.O. en cours de judo ! », révélait-elle. La petite fille doit alors subir une grosse opération qui lui laisse un souvenir impérissable.

« J’ai eu la chance, quand j’avais dix ou onze ans, de vivre une expérience particulière pendant une grosse opération où j’ai vécu une espèce de dilatation de moi-même (…) Je me suis vue au-dessus pendant quelques secondes (…) Quand je suis revenue après un petit coma, j’en ai parlé et ils ont tous halluciné car j’avais le nom de ma maladie, etc. J’avais vécu l’opération mais d’ailleurs », avait expliqué la chanteuse dans l’émission Hors-Piste sur France Inter en 2021.

Comment Zazie est-elle devenue chanteuse ?

La musique fait partie d’elle depuis toute petite. Enfant, elle a, en effet, écrit une chanson pour sa mère. « Elle s’appelait Mon petit. Je l’avais écrite pour ma mère comme cadeau de Noël ou d’anniversaire. Elle en a encore l’enregistrement. Je l’avais composée avec deux doigts sur son piano et je chantais par-dessus Mon petit, Tu es sage, Tu aimes bien ta maman », s’amusait la chanteuse qui va finalement se lancer grâce à son père dont elle aura un peu forcé la main.

À lire CAF : le montant de l’Allocation de Rentrée Scolaire change en 2024, combien allez-vous percevoir ?

« À 20 ans, alors que la musique était encore de l’ordre du journal intime dans ma vie, mon père, aristocrate, a voulu m’offrir une chevalière aux armoiries de la famille. Au dernier moment, j’ai réussi à le convaincre de m’acheter plutôt un synthétiseur avec un séquenceur incorporé, que j’ai appelé Valentin. Avec l’argent que je gagnais grâce au mannequinat, je me suis acheté du matériel de son pour m’enregistrer correctement », expliquait Zazie. 

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :