Star Academy : « l’album du gagnant était déjà écrit », les confidences d’Olivia Ruiz 20 ans après sa sortie du chateau

Lors d’une entrevue dans Un dimanche à la compagne, Olivia ruiz a dévoilé une histoire douleureuse qu’elle a vécu à la Star Academy. 

© Morning-femina.fr - Star Academy : « l’album du gagnant était déjà écrit », les confidences d’Olivia Ruiz 20 ans après sa sortie du chateau

Consulter Masquer le sommaire

L’émission de télé-réalité Star Academy a marqué toute une génération avec ses talents émergents et ses moments d’émotion. Parmi les participants de la première saison diffusée en 2001, Olivia Ruiz a fait ses débuts sur la scène médiatique.

Vingt ans après cette expérience, la chanteuse et romancière revient sur son parcours mouvementé au sein de cette émission dans une entrevue avec Frédéric Lopez dans l’émission Un dimanche à la campagne.

Les débuts surprenants d’Olivia Ruiz à la Star Academy

C’est lors d’une banale sortie de fast-food que tout a commencé pour Olivia Ruiz. Sa mère lui tend un tract annonçant le lancement de la Star Academy par TF1.

À lire Star Academy : TF1 retransmet le concert événement de la troupe en direct à la télévision

Sans trop réfléchir, la jeune artiste se retrouve inscrite à cette école de chant et de danse télévisée. Malgré un casting qui l’a déstabilisée, Olivia Ruiz ressent un certain engouement. « Je les ai trouvés très enthousiastes, donc peut-être », se rappelle-t-elle avoir confié à sa mère.

Arrivée au château de Dammarie-les-Lys, dans le département de Seine-et-Marne, Olivia Ruiz découvre un univers contrasté. Si certains moments sont empreints de magie, comme son duo avec Sacha Distel sur « Tu es le soleil de ma vie« , d’autres sont marqués par la souffrance et les doutes. 

Les tourments psychologiques d’Olivia Ruiz à la Star Academy 

Elle confie à Frédéric Lopez lors de l’émission « Un dimanche à la campagne » : « J’ai peu de souvenirs où j’ai chanté ce que j’aimais. » Les pressions de la compétition et le stress ont eu des répercussions sur sa santé mentale. 

Elle révèle avoir souffert de bruxisme, se cassant les dents pendant son sommeil. Ces maux étaient exacerbés par les pensées incessantes concernant ses amis et la crainte de leur réaction. « Ils vont me détester. Ils vont dire que j’ai trahi ce que je suis », se remémore-t-elle avoir pensé.

À lire Star Academy (TF1) : la carrière d’Helena sur la sellette après la diffusion de cette vidéo

Le refus de se conformer aux attentes commerciales

Face à ces tourments intérieurs, la production de l’émission s’inquiète de l’état d’Olivia Ruiz et la convoque. Ses proches eux-mêmes ne comprennent pas toujours son attitude. Olivia Ruiz se confronte à l’incompréhension de ses parents, qui la poussent à adopter une stratégie plus commerciale. Mais pour elle, il s’agit avant tout de rester fidèle à ses convictions artistiques.

Malgré sa progression jusqu’aux demi-finales de la Star Academy, Olivia Ruiz exprime son désir de ne pas remporter l’émission. Elle évoque des rumeurs selon lesquelles l’album du gagnant était déjà écrit, une perspective avec laquelle elle ne se sentait pas en phase. Elle se rappelle avoir déclaré lors de confessions au confessionnal de l’émission : « Ne votez pas pour moi parce que, moi, c’est bon là. »

Cette attitude, perçue par certains comme du snobisme, révèle en réalité une volonté farouche de préserver son intégrité artistique. Même face à la pression de ses parents qui lui conseillent de céder à une chanson commerciale pour ensuite faire ce qu’elle souhaite, Olivia Ruiz reste inébranlable dans ses convictions.

Son parcours post-Star Academy en est la preuve, avec des albums tels que « J’aime pas l’amour » et « La Femme chocolat », qui ont connu un grand succès sans compromettre sa vision artistique.

À lire Star Academy (TF1) : Pierre Garnier fait une grande annonce lors d’une interview sur la suite de sa carrière

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :