Trains: c’est fait, prendre le train avec des bagages est désormais payant. La SNCF s’aligne sur les compagnie aérienne

Depuis le 15 février, les règles concernant le transport des bagages à bord des trains de la SNCF ont été renforcées.

© Morning-femina.fr - Trains: c’est fait, prendre le train avec des bagages est désormais payant. La SNCF s’aligne sur les compagnie aérienne

Consulter Masquer le sommaire

Désormais, la taille et la quantité de valises sont strictement limitées comme dans les avions, et les contrevenants risquent une amende de 50 euros.

Les compagnies aériennes ont-elles inspiré les nouvelles politiques de SNCF Voyageurs ?

Il est possible que les passagers soient étonnés par les modifications apportées aux directives régissant le volume et les dimensions des bagages permis sur les trains Inouie et Intercité. À compter du 15 février, ces directives ont été subtilement mises à jour pour les TGV, OUiGo, et Intercités.

Selon un rapport du Figaro, le site de SNCF Voyageurs a synthétisé ces changements de façon claire : « Il vous faut simplement pouvoir transporter l’ensemble de vos bagages en une seule fois par vos propres moyens. »

À lire Festival de Cannes 2024 : Adriana Karembeu marque les esprits et affirme son statut d’icône de la mode en arrivant sur la Croisette !

Cependant, le diable se cache dans les détails. Il est essentiel de lire attentivement les consignes, sous peine de devoir payer une amende de 50 euros, voire 150 euros « en cas d’obstruction dans les couloirs ou d’occupation abusive d’une place ou d’un espace bagages« .

En réalité, peu de choses changent vraiment. Ces nouvelles règles visent à rappeler aux voyageurs les règles de confort et de sécurité », explique SNCF Voyageurs.

L’amende de 50 euros vise à « dissuader ceux qui pourraient être tentés de ne pas respecter ces règles », ajoute la compagnie ferroviaire.

Un bagage en cabine et un accessoire personnel

Sur OuiGo, il est nécessaire de voyager léger. Chaque billet comprend un bagage cabine (55x35x25 cm maximum) et un bagage à main (36x27x15 cm maximum). Seuls les voyageurs OuiGo Plus peuvent bénéficier d’un bagage supplémentaire ou de taille supérieure inclus dans le prix du billet.

À lire Musique : Patrick Monahan laisse un message poignant à Charlie Colin, bassiste fondateur du groupe Train après son décès  

Pour les autres passagers, voyager avec un bagage supplémentaire nécessite un supplément. Moyennant un supplément de 5 euros, il est possible de voyager avec un bagage spécial tel qu’un équipement sportif, des skis dans une housse ne dépassant pas 2 mètres, ou un instrument de musique dans un étui ne dépassant pas 1,30 m x 0,90 m. Les contrebassistes doivent prendre des dispositions particulières.

Le transport des équipements pour enfants en bas âge (poussette, nacelle, siège-coque) est gratuit. Cependant, si vous transportez une poussette sans enfant, vous devez souscrire à l’option bagage supplémentaire ou XL, selon la SNCF.

Transport de deux bagages autorisé sur TGV Inoui

Sur TGV Inoui et les Intercités, chaque voyageur peut transporter deux bagages dont les dimensions maximales sont de 70x90x50 cm, en plus d’un bagage à main. Les skieurs, snowboarders et musiciens peuvent transporter des bagages spéciaux, mais les dimensions ne doivent pas dépasser 90×130 cm, comme dans les TGV Inoui.

Les cyclistes doivent réserver une place pour leur vélo, au tarif de 10 euros par trajet et par vélo. Cependant, si le vélo n’est pas démonté ou plié, le passager ne peut emporter qu’un seul bagage, une double sacoche vélo étiquetée et un bagage à main. Un vélo plié ou démonté est considéré comme un bagage et ne nécessite pas de réservation.

À lire Iris Mittenaere : voici la raison secrète de sa séparation avec Diego El Glaoui, un profond sentiment qui ronge l’ex-Miss France

En revanche, les vélos couchés, tricycles, tandems, vélos cargo, longtail et remorques ne sont pas autorisés à bord et doivent être confiés à un transporteur.

Ces mesures sont entrées en vigueur le 15 février dernier, mais une période d’adaptation est en place jusqu’au 15 septembre 2024. Après cette date, une amende de 50 euros sera appliquée en cas de non-respect des règles.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :