WhatsApp: conserver ces photos et vidéos va devenir payant annonce la plateforme de messagerie

WhatsApp est l’un des réseaux sociaux les plus utilisés au monde.

© Morning-femina.fr - WhatsApp: conserver ces photos et vidéos va devenir payant annonce la plateforme de messagerie

Consulter Masquer le sommaire

Lancé il y a à peine 10 ans, WhatsApp compte déjà des centaines de millions d’utilisateurs à travers le monde. Un succès que ces fondateurs doivent à la qualité et surtout aux fonctionnalités faciles à utiliser.

Si ce réseau a fait le bonheur de plus d’un, il s’apprête malheureusement à adopter une mesure qui risque d’être difficile à digérer par les utilisateurs : une option utilisée gratuitement depuis longtemps pourrait devenir payante. On fait le point dans cet article.

La sauvegarde automatique des données WhatsApp, jusqu’ici gratuite sur Google Drive 

L’une des fonctionnalités les plus appréciées de WhatsApp est la sauvegarde automatique des conversations et des fichiers audio et vidéo depuis l’espace de stockage en ligne de Google.

À lire Festival de Cannes 2024 : Adriana Karembeu marque les esprits et affirme son statut d’icône de la mode en arrivant sur la Croisette !

En effet, contrairement aux utilisateurs de smartphones Apple, ceux Android profitaient d’un avantage certain dans la conservation en ligne de leurs données WhatsApp.

Sur iOS, les internautes doivent sauvegarder leurs données du réseau social dans icloud. Rappelons que cet espace de sauvegarde en ligne de Apple ne propose que 5 Go dans sa version gratuite de base.

Il suffit donc d’y stocker quelques images, vidéos, documents, etc, pour qu’il soit plein. Par la suite, les utilisateurs doivent acheter une mémoire supplémentaires s’ils veulent continuer de sauvegarder leurs conversations.

Par contre, les utilisateurs de WhatsApp sur Android bénéficient d’un espace de stockage illimité sur le drive. Ceci étant il ne rencontrent pas de difficultés liées à la sauvegarde des données WhatsApp envoyé ligne. Ainsi, il peuvent rapidement récupérer leurs messages lorsqu’ils changent d’appareils.

À lire Musique : Patrick Monahan laisse un message poignant à Charlie Colin, bassiste fondateur du groupe Train après son décès  

WhatsApp fait le bonheur de plusieurs utilisateurs avec cette fonctionnalité qui existe depuis des années. Mais, cette situation semble tirer à sa fin car d’ici quelques semaines, la fonctionnalité de sauvegarde des conversations WhatsApp sur le drive pourrait être déduite de Google Drive.

WhatsApp : le stockage en ligne des conversations déduit de Google Drive ?

Il quelques jours, le géant d’Internet Google a pris une décision qui sera certainement difficile à avaler pour les utilisateurs WhatsApp. En effets, l’entreprise a décidé déduire le stockage des conversations WhatsApp de Google Drive.

D’ici quelques semaines, les utilisateurs WhatsApp sur Android ne profiteront plus du stockage illimité. Cette nouvelle approche de Google pourra empêcher aux utilisateurs WhatsApp de sauvegarder et de récupérer leurs messages WhatsApp lorsqu’ils changent d’appareils, lorsque le drive est saturé.

Vous l’aurez compris, lorsque cette réforme sera appliquée, les données WhatsApp seront désormais sauvegardées depuis Drive. Rappelons que la firme offre jusqu’à 15 Go de stockage dans son offre de base gratuite.

À lire Iris Mittenaere : voici la raison secrète de sa séparation avec Diego El Glaoui, un profond sentiment qui ronge l’ex-Miss France

Dans un premier temps, cette mémoire peut être importante. Toutefois, en associant les autres services Google intégrés a votre Drive (gmail, photo par exemple) on se rend compte que cette mémoire pourrait être rapidement saturée. Heureusement, nous avons une solution.

Pour avoir 15 Go dédiés à vos sauvegardes WhatsApp, nous vous recommandons de créer une adresse gmail uniquement pour votre compte WhatsApp. Une fois cela fait, rendez vous sur WhatsApp et configurez l’adresse de sauvegarde des conversations. Sélectionnez le compte gmail nouvellement créé.

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :