Pouvoir d’achat : Auchan, Système U, Carrefour, Intérmarché, Leclerc.. quelle est l’enseigne réellement la moins chère?

© Morning-femina.fr - Pouvoir d’achat : Auchan, Système U, Carrefour, Intérmarché, Leclerc.. quelle est l’enseigne réellement la moins chère?

Consulter Masquer le sommaire

Les prix ne cessent de grimper ces derniers mois, et cela crée un contexte assez difficile dans les ménages. Ceci pousse d’ailleurs les foyers précaires à sauter parfois les repas. Ayant fait ce constat, le ministère de l’Économie française essaye de prendre des mesures pour corriger le problème. C’est dans ce cadre que Bruno Le Maire a annoncé que le trimestre anti-inflation sera augmenté de trois mois sur France 2.

Hypermarchés

Le gouvernement félicite les grandes surfaces

Le trimestre anti-inflation a été instauré en mars 2023 et concerne une sélection de produits du quotidien qui fait suite au bouclier des prix de l’énergie cet hiver. Ces derniers sont en effet vendus à petit prix dans de nombreux supermarchés. Généralement, ce sont des marques distributeurs qui sont mises en référence. C’est une opération qui se traduit différemment au sein des enseignes de la grande distribution. Dans cette liste, vous trouverez le plus souvent des aliments de base et des produits d’hygiène.

À lire Aide au logement : ce nouveau dispositif verse 1 100 euros en plus des APL. Comment l’obtenir?

C’est un processus qui devait initialement durer jusqu’en juin 2023. Cependant, face à Léa Salamé sur France 2, Bruno Le Maire signale que les prix ne vont pas augmenter avant un bon temps. En effet, les tarifs ne vont pas baisser en grande surface, même s’il faut signaler qu’ils continuent à grimper dans certains commerces. Par ailleurs, il faut signaler que le taux d’inflation a un peu baissé, même si la perte de pouvoir d’achat des Français demeure problématique. Vu ces conditions, le ministre promet que beaucoup d’enseignes ont accepté de prolonger le trimestre anti-inflation pour trois mois après le mois de juin.

Que promettent les grandes enseignes ?

Il est important de noter que la promesse de Bruno Le Maire n’est pas un fake, car Jacques Creyssel l’a déjà confirmé. Il s’agit en effet du délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution. Celui-ci a d’ailleurs adressé une dépêche à l’AFP. De plus, il souligne que beaucoup d’enseignes ont manifesté leur accord pour la prolongation du trimestre anti-inflation. Pour obtenir plus de détails, le média Actu a pris la peine de contacter ou d’étudier la position de chaque chaîne de grande distribution.

Les marques qui acceptent la prolongation du trimestre anti-inflation

Pour ce qui est des enseignes qui ont accepté cet accord, vous avez le Système U. Son PDG a en effet annoncé le prolongement de cette mesure depuis le 11 mai dernier. En effet, les grandes boutiques du groupe vont proposer une sélection à prix coutant jusqu’à la fin de cette année. Vous avez aussi Auchan qui a confirmé le renouvèlement du trimestre anti-inflation. La marque va proposer une liste de produits qui va garder le même coût, même s’il pourrait avoir quelques changements.

Carrefour ne s’est pas encore prononcé à ce sujet, mais la chaîne promet de donner sa stratégie dans quelques jours. C’est aussi le cas de Leclerc, même si la marque a pris l’engagement de bloquer les prix sur une bonne partie de sa gamme éco+. Dans cette liste, vous avez Intermarché, Lidl, le groupe Casino, etc. Vous avez donc là une idée des enseignes qui vont prolonger le trimestre anti-inflation.

À lire CAF : à partir du 8 mars, cette procédure sera indispensable pour percevoir vos allocations

Morning-femina.fr est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :